• Accueil
  • Mort de George Floyd | Cinquième nuit d’émeutes et de manifestations aux États-Unis

Mort de George Floyd | Cinquième nuit d’émeutes et de manifestations aux États-Unis

Mort de George Floyd | Cinquième nuit d’émeutes et de manifestations aux États-UnisPhoto: The Associated Press
Colère et crise sociale aux États-Unis. Le compte-rendu de la journaliste Laurence Haïm, en direct de Washington.

11:10

5e nuit de manifestation aux États-Unis

10:29

Le populaire animateur de télé aux États-Unis, Jimmy Kimmel, a tenu un discours de huit minutes à propos de la mort de George Floyd: «Enough is enough» a-t-il dit, demandant aux gens de voter contre Donald Trump en novembre.

5:49

Aux États-Unis, des dizaines de milliers de citoyens ont décidé de défier les couvre-feux en vigueur dans plusieurs grandes villes du pays afin de dénoncer pour une cinquième nuit de suite la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans qui a perdu la vie lundi aux mains de policiers dans les rues de Minneapolis.

L'inculpation d'un des agents impliqués dans le drame est insuffisante, selon les manifestants.

Alors que la tension est à son comble à Minneapolis, le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, a mobilisé les 13 000 soldats de la Garde nationale de l'État, une première depuis la Seconde Guerre mondiale.

Selon de nombreux protestants, ces manifestations ne sont pas que l'affaire des Noirs.

Outre le Minnesota, plusieurs autres États ont fait appel à la Garde nationale pour maintenir l'ordre.

De la casse malgré le couvre-feu 

À l’instar de Minneapolis, de nombreuses  grandes villes du pays ont décrété un couvre-feu, samedi soir.

Malgré cela, les rues de plusieurs cités étaient jonchées de débris, de verre cassé et d’objets carbonisés, dimanche matin.

Notons que des voitures et des commerces ont aussi été incendiés. Au moins 20 véhicules de police ont été détruits ou endommagés à New York.

Manifestations aux États-Unis : Marie Poupart, en Floride

5:49

Manifestations aux États-Unis : Freddy Posine, au Minnesota

5:46

Manifestations aux États-Unis : Serge Piotte, camionneur

3:01

La frustration accumulée au fil des ans par les Afro-Américains - qui estiment être encore la cible de profilage racial de la part des policiers – est donc bien palpable.

Ainsi, la colère ressentie à la suite de la mort de George Floyd a continué de se répandre aux États-Unis, mais aussi près de la Maison-Blanche où des gens ont manifesté. 

Dans toutes les villes affectées par ces manifestations, on pouvait lire la phrase écrite sur des pancartes, des vêtements, des murs et toutes sortes d'objets : «Je ne peux pas respirer» (’’I can’t breathe »), en référence au décès de George Floyd, qui est mort suffoqué.

Plusieurs villes américaines secouées par le mouvement d'émeutes. Cela dit, de nombreuses personnes ont manifesté de manière pacifique.

10:56

Manifestations pacifiques

Mentionnons que de nombreuses personnes ont manifesté de manière pacifique, samedi.

D'ailleurs, certains ont affirmé leur désaccord à l'endroit de toute cette casse et cette violence engedrées par certains participants aux émeutes.

En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.