• Accueil
  • «Certains travaillent des 72 heures à 1$/heure» -Vincent Larouche
Production des gants de plastique jetables

«Certains travaillent des 72 heures à 1$/heure» -Vincent Larouche

«Certains travaillent des 72 heures à 1$/heure» -Vincent Larouche
Crédit photo: Getty Images / Shannon Fagan

Les gants de plastique jetables sont conçus dans des conditions de travail misérables en Malaisie.

Le journaliste de La Presse, Vincent Larouche, a été visiter les lieux.

Il était au micro de Patrick Lagacé pour en faire un compte-rendu.

Larouche indique que les conditions de travail se rapprochent de l’esclavagisme.

«Ces gens-là sont pris. Leur vie est entièrement passée entre l’usine et un dortoir collectif très rudimentaire. Ces gens-là ne peuvent pas s’en retourner. S’ils le font, ils ont des taxes et des dettes à payer. Ils sont restreints dans leurs mouvements. Il y en a qui se sont plaints parce que leur document d'identité a été confisqué. [..] Il y en a qui travaillent des 72 heures avec un salaire d’un dollar par heure et ce, sur une période de dix, parfois vingt ans.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.