12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Oka et Kanesatake: nouvelles tensions autour de la pinède

Oka et Kanesatake: nouvelles tensions autour de la pinède

Oka et Kanesatake: nouvelles tensions autour de la pinèdePC | Archives
Les Mohawks de Kanesatake ont salué le 25e anniversaire de la crise d'Oka, le 11 juillet 2015

14:05

La revue de presse de Louis Lacroix

OKA - Des tensions ont émergé entre la municipalité d'Oka et la communauté voisine de Kanesatake après qu'un promoteur immobilier, Grégoire Gollin, ait récemment décidé de restituer une parcelle de la pinède qui avait été au coeur de la crise d'il y a 29 ans.

Soixante hectares de forêt seraient cédés au conseil mohawk dans le cadre du Programme des dons écologiques du gouvernement du Canada.

Le maire Pascal Quévillon, qui a rencontré ses concitoyens, mercredi soir, craint qu'Oka soit enclavée par des lieux de vente de cigarettes et de cannabis, ce qui a fait bondir le grand Chef du Conseil de bande de Kanesatake, Serge Simon. 

«Tu veux en avoir une? Il va y en avoir une crise.»

«La vérité en face, c’est que le risque d’avoir des cabanes à cigarettes, des cabanes à cannabis, des sites d’enfouissement sur les terres qu’il veut acquérir est très réaliste, car c’est ce qu’on voit malheureusement à Kanasetake.»

Le maire d'Oka se défend d'alimenter un discours raciste et haineux. Le chef Mohawk évoque quant à lui des recours juridiques pour incitation à la haine.

«Y a des allures de racisme dans son dialogue. Dire que si les Mohawks étaient pour rapatrier certaines terres que la valeur des maisons des non autochtones va baisser. C'est comme dire; «S'il y a des Juifs qui rentrent à côté, je vais perdre de la valeur de ma maison. Voyons, ça n'a pas de bon sens.»

En direct de 18:30 à 20:30
3001
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.