• Accueil
  • Affaire SNC-Lavalin Wilson-Raybould : «Est-ce que ces discussions vigoureuses ont enfreint la loi?»

Affaire SNC-Lavalin Wilson-Raybould : «Est-ce que ces discussions vigoureuses ont enfreint la loi?»

Affaire SNC-Lavalin Wilson-Raybould : «Est-ce que ces discussions vigoureuses ont enfreint la loi?» PC

La controverse entourant de possibles pressions mises par l’équipe de Justin Trudeau sur l'ancienne procureure générale Jody Wilson-Raybould au sujet de SNC-Lavalin se poursuit.

Selon ce qu’a appris Bernard Drainville, il y aurait bel et bien eu des discussions entre l’équipe de Justin Trudeau et l’ancienne ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould. 

«On m’a confirmé hier soir que des représentants du premier ministre se sont effectivement entretenus avec madame Wilson-Raybould de l’affaire SNC-Lavalin. La question est de savoir : ''est-ce que ces discussions vigoureuses ont enfreint la loi?'' Il y a une différence entre discussion et pression. On ne veut pas dans une démocratie que le politique impose une décision au judiciaire. La loi permet des discussions, mais ultimement, c’est à la ministre de la Justice de prendre ses décisions en toute indépendance»

«C’est une histoire qui pourrait avoir des conséquences politiques très importantes pour Justin Trudeau et son gouvernement»  

«Visiblement, elle ne l’a pas fait et ils l’ont sacré dehors»

Selon Bernard Drainville, pour avoir l’heure juste, il faudrait savoir ce qui a été dit lors de ces discussions et pour ce faire, il faudrait lever le secret professionnel invoqué par madame Wilson-Raybould.  

Le chef de l’opposition Andrew Scheer a déjà écrit au premier ministre pour faire lever ce secret professionnel. Justin Trudeau devra prendre une décision à ce sujet sous peu.

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Jérémie Rainville

En direct de 20:30 à 00:00
1733
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.