• Accueil
  • André Lamontagne et les «ayatollahs» de l'Environnement

André Lamontagne et les «ayatollahs» de l'Environnement

André Lamontagne et les «ayatollahs» de l'Environnement André Lamontagne (La Presse canadienne)

Après une semaine difficile à la suite du congédiement du fonctionnaire lanceur d’alerte, le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, s’est de nouveau mis les pieds dans les plats.

Samedi à Québec, le ministre de l'Agriculture André Lamontagne prononçait un discours devant le congrès de l'Union paysanne, une première dans l'histoire du Québec.

Désireux de venir en aide aux petits producteurs agricoles, il a promis d’obtenir un allègement des lois et de la réglementation en matière d’environnement.  

«Toute la loi et réglementation sur les produits alimentaires, la transformation, j'ai déjà lancé un grand chantier» Toute la question environnementale aussi. Le système en environnement et les lois, c'est fait pour les grosses affaires et les mono (cultures). Et là, il y a une petite agriculture et tout est relié ensemble. Eux autres, ils ne comprenent pas, dans leur règlements, tu ne peux pas avoir tout ça mélangé» 

Il a d’ailleurs raconté qu’il en avait déjà fait part à son collègue à l’Environnement, Benoit Charette.

« Les premières choses que j’ai faites, c’est (de lui dire) : "Benoit, chez vous, qui s’occupe de l’agriculture? Quelle compréhension il a de l’agriculture? Il va falloir qu’on s'assoie, qu’on trouve un moyen de sensibiliser les gens chez vous." Et je peux vous dire que, là-dedans, il y a quelques ayatollahs, on s’entend là-dessus – pour voir comment on peut accommoder»

Voyez son allocution:

Rock en liberté (107,7)

Rock en liberté (107,7)

avec Jean-Sébastien Hammal

En direct de 11:00 à 18:00
1074
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.