• Accueil
  • Bernard Drainville: la réforme du mode de scrutin promise par François Legault frappe un nœud

Bernard Drainville: la réforme du mode de scrutin promise par François Legault frappe un nœud

Bernard Drainville: la réforme du mode de scrutin promise par François Legault frappe un nœud98,5 FM
Bernard Drainville

La réforme du mode de scrutin qu'envisageait François Legault pour les prochaines élections en prend pour son rhume, jeudi.

Bernard Drainville a appris que le directeur de cabinet de Sonia leBel, la ministre responssable de ce dossier, a rejoint jeudi matin les trois partis d'opposition les avisant qu'une lettre reçue du DG des élections les avise qu'en vertu de la loi électorale, il faudrait 42 mois avant de mettre la réforme électorale en place.

Le hic et il est majeur, c'est que ce délai dépasse la date des prochaines élections!

«Ce que je comprends dans cette lettre-là, le directeur général des élections dit: c'est 42 mois en vertu de la loi, mais si vous adoptez un certain nombre de changements législatifs et vous me donnez de la latitude et vous adoptez un certain nombre de dispositions transitoires, je serais capable de le faire en 30 mois. Mais, 30 mois, ça veut dire qu'il faut que tu votes la loi en décembre prochain!»

Avec la nouvelle réforme que la CAQ souhaite de mode proportionnel, la nouvelle carte électorale compterait environ 78 comtés au lieu des 125 que l'on dénombre actuellement.

 

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Ron Fournier

En direct de 20:30 à 00:00
1240
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.