12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Changements climatiques: Legault et Roberge appelés à passer un examen

Changements climatiques: Legault et Roberge appelés à passer un examen

Changements climatiques: Legault et Roberge appelés à passer un examen

QUÉBEC - François Legault et son ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, sont appelés à «passer un examen» sur les changements climatiques.

Les étudiants mobilisés pour la transition écologique leur ont envoyé jeudi un document qui reprend la forme d'une épreuve ministérielle à l'image de celle que les élèves du secondaire complètent.

Les jeunes, qui marcheront pour une 14e et dernière journée de mobilisation vendredi à Montréal, veulent ainsi tester les connaissances et la volonté du gouvernement caquiste.

La question de l'examen est la suivante: «Quelles actions le Québec devrait-il poser afin de limiter la hausse (moyenne) des températures (sur la planète) sous le seuil de 1,5 degré Celsius?»

Selon les consignes qui leur sont fournies, les deux candidats à l'épreuve ont trois heures et quart pour rédiger une lettre ouverte de 500 mots qui répond à cette question.

Une documentation est fournie en appui, articles, témoignages d'une élève touchée par les inondations, section «vrai ou faux», mais l'usage d'appareils électroniques est interdit, peut-on lire.

«S'ils répondent à l'examen, c'est un peu comme poser une première action, c'est-à-dire réaliser qu'on peut agir maintenant contre les changements climatiques», a déclaré la porte-parole de l'organisation Pour le Futur Montréal, Dalie Lauzon-Vallières, en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Les étudiants tenaient aussi ainsi à riposter par cette boutade à une question d'un véritable examen du ministère qui a indigné plusieurs d'entre eux il y a quelques semaines: on leur demandait s'ils pouvaient «s'adapter» aux changements climatiques, alors que les étudiants mobilisé demandent plutôt des gestes en amont pour contrer le dérèglement climatique et non le subir, a-t-elle précisé.

L'attaché de presse du ministre de l'Éducation, Francis Bouchard, a indiqué dans un message texte qu'il ne croit pas que «l'épreuve a été portée à l'attention du ministre encore». Il n'était pas en mesure d'indiquer si M. Roberge se prêtera à l'exercice.

L'attachée de presse du premier ministre, Valérie Noël-Létourneau, n'a pas donné suite à notre demande de renseignements.

En direct de 00:00 à 03:00
2317
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.