• Accueil
  • Vol de données chez Desjardins : «Pourquoi pas des pénalités plus importantes?» - Michel Picard

Vol de données chez Desjardins : «Pourquoi pas des pénalités plus importantes?» - Michel Picard

Vol de données chez Desjardins : «Pourquoi pas des pénalités plus importantes?» - Michel PicardPhoto: La Presse canadienne

Les membres du Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes se réuniront d'urgence pour se pencher sur l'affaire du vol de données au Mouvement Desjardins. Michel Picard, qui fait partie de ce comité, croit que des amendes plus sévères pourraient possiblement limiter la négligence au sein des entreprises. 

«Il est important de dire que la question de la cybersécurité et des problèmes de fraudes dans les institutions financières est l’objet d’une étude, faite entre janvier et juin. Nous avons déjà parlé à une panoplie d’experts de divers milieux. Le sujet est vaste et épeurant. J’ai demandé comment certaines compagnies géraient le risque humain. […] Au Canada, on n’assiste pas à des poursuites comme aux États-Unis ou au Royaume-Uni (la compagnie British Airways a été lourdement sanctionnée). Pourquoi pas ?»

M. Picard a d’ailleurs déposé deux projets de loi dans lesquels il propose d’augmenter les maximums de pénalités : «C’est pour envoyer, à tout le moins, un message dissuasif en raison de pénalités importantes. Il n’y a rien eu de tel au Canada depuis des siècles.»

Mentionnons que le président du Comité permanent de la sécurité publique et nationale, John MacKay, a affirmé mardi a indiqué qu’il y aura une rencontre d’urgence des membres, d’ici quelques jours.

 

En direct de 05:30 à 09:30
1895
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.