12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Andrew Scheer a été déplorable» - Alexandre Taillefer

«Andrew Scheer a été déplorable» - Alexandre Taillefer

«Andrew Scheer a été déplorable» - Alexandre TailleferPC
Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada

25:02

Élections 2019: Qui a gagné le Face-à-Face?

Les chroniqueurs politiques du 98,5 FM ont analysé la performance des quatre chefs qui se sont affrontés, mercredi soir, lors du premier débat français des élections fédérales 2019.

Bien sûr que cette analyse est toujours personnelle et il y a donc autant de réactions que de personnes qui écoutent un débat. Mais les intervenants politiques du 98,5 FM s’entendent : le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer est le grand perdant de ce débat. D'ailleurs, l'animateur Paul Arcand a également identifié Scheer comme étant le perdant de la soirée. 

«Moi, ce qui m’intéressait, c’était de voir la chimie qui existait entre les chefs. J’ai l’impression qu’on s’en va vers un gouvernement minoritaire. Je pense qu’hier soir la démonstration a été faite que le Bloc québécois sera un parti sérieux qui risque de prendre beaucoup de sièges au Québec, plus qu’on estimait. Et où ira-t-il les chercher? Probablement du Parti conservateur parce qu’Andrew Scheer a été déplorable hier»  

«Moi, il a fallu que j’aille me chercher une chaudière d’eau froide pour me mettre les deux pieds dedans pour me tenir réveillé. Je me suis endormi comme trois fois. Je n’en revenais pas de l’absence complète d’enjeux de société, par exemple, les conditions de vie déplorables des autochtones, le vieillissement de la population, l’étalement urbain, le transport en commun, l’environnement»

«J’ai trouvé les quatre hommes articulés, bienveillants, à l’écoute. Ça nous change des hommes politiques au sud de nos frontières. Mais Scheer, c’est effrayant, il a avalé le livre de Harper et il sort une page de temps en temps. Il n’est absolument pas crédible sur l’environnement, ça en fait peur»

Luc Lavoie a été particulièrement cinglant quant à l’attitude de Scheer qui n’a pas voulu révéler sa position personnelle quant à l’avortement. Il a d’ailleurs admis jeudi matin en point de presse, au Nouveau-Brunswick, qu’il était pro-vie.  

 

«Son attitude face à ce dossier durant le débat était tellement stupide. Il a le droit d’être pro-vie. Ce qui n’a pas le droit, c’est de jouer au niaiseux et c’est ça qu’il avait l’air hier. C’est une grave erreur. Cette défaite va avoir de grandes répercussions au Québec dans les sondages»  

Contrairement à Alexandre Taillefer qui a été impressionné par Yves-François Blanchet, Luc Ferrandez a été déçu par le chef du Bloc québécois.

«C’est un excellent débatteur, il connaît ses dossiers, mais il a abandonné le projet souverainiste. Ça n’a pas été mentionné une seule fois durant le débat. Mais j’y trouve quand même un grand avantage à M. Blanchet, c’est d’empêcher l’élection de candidats conservateurs. Il aura au moins cette utilité!»

En direct de 07:00 à 11:00
1680
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.