• Accueil
  • «Il va falloir prendre les enjeux de santé mentale au sérieux» -Alexandre Taillefer

«Il va falloir prendre les enjeux de santé mentale au sérieux» -Alexandre Taillefer

«Il va falloir prendre les enjeux de santé mentale au sérieux» -Alexandre Taillefer98.5
Polytechnique : 30 ans plus tard

8:45

Polytechnique : 30 ans plus tard

Détails

Lors de la commission Ferrandez-Taillefer, les deux commentateurs politiques de Puisqu’il faut se lever ont souligné l’importance de l’anniversaire de l’attentat antiféministe de Polytechnique, soulignant la mobilisation des Québécois pour l’enjeu de la place de la femme.

«30 ans plus tard, la réaction des Québécois ne diminue pas. C'est impressionnant, la mobilisation est toujours au rendez-vous quand arrive cet anniversaire-là.»

«Aujourd'hui, on est en train de caractériser cette journée-là. C'est très important, parce que la place des femmes aujourd'hui dans notre société doit être améliorée. C'est des combats de tous les instants pour elles pour qu'elles puissent prendre davantage de place.»

Alexandre Taillefer a aussi livré un plaidoyer pour les enjeux de santé mentale. Il a souligné que l’événement de Polytechnique doit être un point tournant pour aider les gens incommodés par la santé mentale.

«Il faut faire attention pour ne pas trouver le macho ou le névropathe derrière ce geste-là. le point est qu'il doit y avoir un dialogue. Je pense que le contrôle des armes à feu va être très important, mais il y a surtout un enjeu fondmental, tel que l'importance qu'on associe aujourd'hui à la santé mentale.»

«Quand on regarde le nombre de suicide à chaque année, il y a quand même trois fois plus de suicides chez les hommes que chez les femmes. […] Dans notre société, il va falloir prendre dans notre société, les enjeux de santé mentale au sérieux. C'est un combat qui doit être pour les femmes, mais c'est aussi un combat pour que la gestion de la santé mentale soit prise au sérieux.»

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.