• Accueil
  • «Ce n’est pas la première fois que Legault donne une jambette à Trudeau»
François Legault souhaite un gouvernement conservateur minoritaire

«Ce n’est pas la première fois que Legault donne une jambette à Trudeau»

«Ce n’est pas la première fois que Legault donne une jambette à Trudeau»
0:00
10:58
0:00
9:05

Au lendemain du débat français des chefs fédéraux, le premier ministre du Québec, François Legault, s’est dit en faveur d’un gouvernement conservateur minoritaire aux prochaines élections. 

Contrairement à la tradition où les politiciens provinciaux ne se mêlent pas d’élections fédérales et vice versa, François Legault n’a pas fait preuve de réserve. 

Jeudi, il a publiquement fait savoir qu’il souhaitait un gouvernement conservateur minoritaire au terme du scrutin fédéral, le 20 septembre prochain.

«Si vous êtes nationalistes et que vous voulez que la nation québécoise ait plus de pouvoirs, plus d’autonomie, alors, les positions du Parti libéral du Canada, du NPD et du Parti vert sont inquiétantes»

Les réactions

Au micro de Bernard Drainville, la sortie de François Legault n'a laissé personne indifférent. 

«Wow! Un premier ministre du Québec qui va aussi loin dans une intervention comme celle que François Legault a faite, pendant une campagne électorale, je ne sais pas s’il y a un précédent. Il va très loin»

«Je ne comprends pas pourquoi Legault fait ça. Il a pas mal de choses dans son assiette et c’est certainement contre les traditions. Je trouve ça assez unique. Je pense que ça va finir par nuire. Il aurait été mieux de se taire. Et si O’Toole se fait balayer, il va avoir l’air fin. Et si Trudeau est réélu, ça va être beau comme collaboration»

«Ce n’est pas la première fois que Legault donne une jambette à Trudeau et après ça, ils se réconcilient.  Et Blanchet ne doit pas être très heureux» 

«Il doit être déprimé, il n’a pas vu ça venir»

«C’est une épée à double tranchant. Oui, au Québec, ça peut aider. Mais dans le reste du Canada, on va penser que les conservateurs donnent trop au Québec avec leur ‘’contrat’’. Je pense que dans l’Ouest, ça va être mal vu»

«Mais les conservateurs au Québec sont pas mal en retard par rapport aux deux principaux partis. Ça pourrait avoir comme effet de favoriser le Bloc québécois. Mais je ne suis pas certaine que même si M. Legault invite les gens à voter qu’ils vont le suivre. Il n’y a pas d’engouement majeur pour le PCC. Mais s'il réussit à convaincre quelques Québécois de voter conservateur, ça peut diminuer les votes du BQ et faire en sorte que le Parti libéral se faufile»

Et ça s'est poursuivi au micro de Patrick Lagacé avec son chroniqueur, Luc Ferrandez.

«Ça me surprend beaucoup. Imagine-toi si les libéraux gagnent! On dirait qu'il n'a rien à perdre. Les libéraux vont s'en rappeler. C'est un geste politique. C'est tout un pari de la part du premier ministre de dire: ''je vais me mettre, potentiellement, le futur gouvernement à dos''»

«C'est vrai que c'est surprenant, il a rompu avec une tradition de devoir de réserve. Mais si O'Toole est élu, le chef conservateur lui en devra une. Si Trudeau est élu minoritaire, pas sûr qu'il pourra se venger»

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.