• Accueil
  • «Au Québec, on ne peut plus se cacher derrière un écran avec de faux profils»
Trolls qui intimident les élus

«Au Québec, on ne peut plus se cacher derrière un écran avec de faux profils»

«Au Québec, on ne peut plus se cacher derrière un écran avec de faux profils»
Getty Images Plus/SanderStock

En entrevue avec Patrick Lagacé, l’avocat Rino Soucy a expliqué comment il débusquait l’identité de trolls sur les réseaux sociaux. 

Un troll, c’est un individu qui utilise un faux profil pour insulter, intimider ou menacer un autre utilisateur, principalement des personnalités publiques et politiques, sur les réseaux sociaux.

Depuis des années, les trolls polluent l’atmosphère des réseaux sociaux en toute impunité.  

«Le party est terminé»

Selon Me Rino Soucy, avocat spécialisé en droit municipal et associé au cabinet DHC avocats, il est fini ce temps où les trolls pouvaient intimider en étant à l’abri de tout recours derrière leur écran d’ordinateur.  

«On a été en mesure d’obtenir des ordonnances contre Facebook pour obtenir les adresses ip des personnes qui se créaient de faux comptes. Dans un deuxième temps, il faut s’adresser aux fournisseurs publics, que ce soit Videotron, Bell, etc, pour identifier et se rendre jusqu’au domicile de la personne»

«C’est un chemin de croix. Notre expérience démontre qu’il faut toujours obtenir deux injonctions. D’abord contre Facebook et puis les fournisseurs publics. Mais je peux vous dire que ça marche. D’ailleurs, je lance un message à tous les élus municipaux de ne pas hésiter à agir et consulter un procureur. Notre taux de succès est de 100%. On a découvert qui était derrière les faux profils et 100% des honoraires d’avocats et experts ont été remboursés»

«À la ville de Berthier, on a découvert que c’était un adversaire politique, une candidate adversaire de la mairesse. Le faux profil utilisait le nom d’une sœur décédée de la mairesse»

«Ça peut être 50 000 dollars, ça peut aller jusqu’à 100 000 dollars en compensation. Le message qu’on doit lancer, c’est qu’au Québec, on ne peut plus se cacher derrière un écran avec de faux profils. Le party est terminé»

Parlons-nous
En direct de 18:30 à 19:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.