• Accueil
  • DPJ Estrie: hausse des mauvais traitements psychologiques

DPJ Estrie: hausse des mauvais traitements psychologiques

DPJ Estrie: hausse des mauvais traitements psychologiques
Alain Trudel

Le directeur de la protection de la jeunesse en Estrie a traité 5095 signalements en 2017-2018, une hausse de 14 pourcent par rapport à l'an dernier.

Les dossiers d'enfants sur une liste d'attente ont légèrement diminués, passant de 400 à 268, avec un délai d'attente d'environ 60 jours.

Les problématiques de négligence sont en hausse en Estrie avec 492 signalements retenus.

La situation est aussi préoccupante en ce qui a trait aux enfants victimes de mauvais traitements psychologiques avec 274 signalements, soit 14 pourcent de plus que l'an dernier.

Les conflits entre parents lors de séparations ont des répercussions importantes sur le développement physique et psychologique des enfants.

La direction de la protection de la jeunesse en Estrie a tenu à souligner le travail des éducateurs et éducatrices auprès des enfants.

Le directeur Alain Trudel a aussi lancé un message au nouveau gouvernement caquiste sur l'importance de prioriser les enfants dans notre société.

 

Isabelle

Isabelle

avec Isabelle Maréchal

En direct de 11:00 à 12:00
5469
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.