• Accueil
  • La santé mentale des jeunes de l'Estrie est préoccupante

La santé mentale des jeunes de l'Estrie est préoccupante

La santé mentale des jeunes de l'Estrie est préoccupante

La proportion de jeunes garçons ayant un diagnostic de TDAH est plus élevée en Estrie qu'ailleurs au Québec avec un taux 33%.

C'est ce qui se dégage de la 2e édition de l'Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire.

On y apprend aussi qu'un jeune estrien sur 3 souffre de détresse psychologique et la proportion plus élevée chez les filles avec 39%.

Les diagnostic d'anxiété ont aussi doublé à tous les niveaux du secondaire.

La directrice de Santé publique de l'Estrie, Dr Mélissa Généreux, trouve ces chiffres très préoccupants car on retrouve des hausses autant chez les garçons que chez les filles.

Des actions ont été mises en place en milieu scolaire pour améliroer la santé psychologique des jeunes de la région.

La santé publique souhaite aussi aller à la rencontrer des jeunes dans des écoles de Sherbrooke pour entendre ce qu'ils ont à dire sur ces résultats.

 

Bonsoir les sportifs

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

En direct de 22:00 à 00:00
3397
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.