• Accueil
  • Confinement : les cas de violences conjugales plus lourds

Confinement : les cas de violences conjugales plus lourds

Confinement : les cas de violences conjugales plus lourds
Cogeco Nouvelles

Les cas de violence conjugales sont plus lourds depuis le début de la pandémie.

Paradoxalement, les intervenants dans le milieu remarquent que le nombre d'appels à l'aide a diminué depuis mars dernier.

Céline Daunais-Kenyon, directrice générale de l'Escalce, affirme être inquiète par l'entrée en vigueur d'un couvre-feu.

Elle craint donc que les femmes qui subissent des violences soient davantage isolées.

Mme Daunais-Kenyon rappelle cependant que le couvre-feu ne s'applique pas aux femmes qui souhaitent quitter un milieu toxique.

Midi actualité
En direct de 12:00 à 15:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.