• Accueil
  • Festival du film de Berlin: bel accueil pour le long métrage québécois «Une colonie»

Festival du film de Berlin: bel accueil pour le long métrage québécois «Une colonie»

Festival du film de Berlin: bel accueil pour le long métrage québécois «Une colonie»Photo promotionnelle : Colonelle films
La jeune actrice Émilie Bierre incarne Mylia, le personnage principal du film «Une colonie».

Le film québécois Une colonie, réalisé par la Geneviève Dulude-De Celles, était présenté pour la première fois à l’étranger, dimanche, au Festival international du film de Berlin. 

Ce long métrage en compétition dans la section Generation Kplus (consacrée à la jeunesse) a été bien accueilli par les spectateurs présents dans la salle lors de la projection, selon notre chroniqueuse culturelle Catherine Beauchamp. 

«Le public a applaudi durant au moins cinq minutes à la fin du film. Vraiment, il a été très bien reçu. Un tel accueil est assez étonnant. Le festival a lieu en Allemagne. Il est produit en français. […] Cela dit, le jeu des trois enfants, surtout  Émilie Bierre, est incroyable.»

Visiblement, le thème principal de l’adolescence, exploité dans le scénario, a une portée universelle.

Après un premier court métrage remarqué (La coupe a été sacré Meilleur court métrage international à Sundance en 2014) et un documentaire sensible (Bienvenue à F.L., Meilleur espoir documentaire aux RIDM en 2015), la réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles explore à nouveau la délicate période de l’adolescence avec Une colonie, son tout premier long métrage de fiction.

Synopsis

Une colonie raconte l'histoire de Mylia (Émilie Bierre), qui quitte sa petite sœur Camille (Irlande Côté) pour faire son entrée à l’école secondaire.

Cette fille de douze ans apprend peu à peu à s’ouvrir à soi-même et aux autres par le biais de rencontres, de moments importants dans la vie de sa famille, mais aussi par une ferme volonté de ne pas se plier aux règles de la normalité.

Elle cherchera par ailleurs sa place dans le nouvel environnement d’une école secondaire. Elle y rencontre notamment Jacinthe (Cassandra Gosselin Pelletier), qui l’initie aux rites adolescents, et Jimmy (Jacob Whiteduck-Lavoie), un jeune autochtone farouche de la réserve voisine avec qui elle se lie d’amitié́.

CogecoMédia | Les jeunes acteurs

Source: CogecoMédia | Les jeunes acteurs

Outre les jeunes acteurs, le long métrage met également en vedette Robin Aubert et Noémie Godin-Vigneau.

Récemment, Une colonie a mis la main sur les trois grands prix Borsos au Whistler Film Festival, dans les catégories « meilleur long métrage canadien », « meilleure réalisation » et « meilleure interprétation ». Auparavant, le film avait remporté le prix du meilleur long métrage de fiction canadien au Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) ainsi que le grand prix et le prix du public (long métrage canadien) à l'occasion du Festival de cinéma de la ville de Québec.

Le film de 102 minutes a pris l’affiche au Québec le 1er février.

La Berlinale a lieu du 7 au 17 février.

Mentionnons que le réalisateur Denis Côté y présente un film en compétition officielle. 

2092
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.