• Accueil
  • La fin de la route du groupe, sans toute la haine que l'on imaginait
La série documentaire: «The Beatles: Get Back»

La fin de la route du groupe, sans toute la haine que l'on imaginait

La fin de la route du groupe, sans toute la haine que l'on imaginait
Photo: Charley Gallay / Getty Images for Disney

Depuis jeudi, la première partie de la série documentaire «The Beatles: Get Back» du réalisateur Peter Jackson est disponible sur la plateforme Disney+. On y porte un regard de l’intérieur sur la création de l’album «Let It Be», qui deviendra le dernier album du groupe sort.

La série documentaire est donc inspirée par environ soixante heures d’enregistrements.

Ce qu’on en ressort, c’est que le déchirement annoncé du groupe qui a fait la manchette depuis près de 50 ans, n’est finalement pas aussi déchiré qu’on aurait pu le croire selon notre chroniqueur Sylvain Ménard.

Alors qu’on pourrait croire que cet enregistrement était truffé de conflits, la réalité n’est pas aussi limpide selon que notre spécialiste a révélé à l’équipe de Patrick Lagacé jeudi.

À bien des moments, au contraire, on constate que la chimie opérait toujours, alors qu'on y retrouve plusieurs moments de joie.

Malgré qu’on assiste officiellement à la fin de la route de ce groupe mythique, on pourra peut-être maintenant repenser l’impression collective que l’implosion du groupe était survenue dans la colère et la haine. Chacun avait finalement peut-être simplement envie de passer à autre chose…

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.