• Accueil
  • La MLS admet que des appels ratés ont joué contre l’Impact

La MLS admet que des appels ratés ont joué contre l’Impact

La MLS admet que des appels ratés ont joué contre l’ImpactPC/ Bacary Sagna

L’ancien arbitre et grand manitou de l’arbitrage en MLS, Howard Webb, était de passage à Montréal dimanche pour rencontrer les médias.

Celui qui a eu la réputation d’être un excellent arbitre international a pris plus d’une heure pour répondre aux interrogations des journalistes.

Il a débuté en expliquant pourquoi les reprises vidéo avaient amélioré l’arbitrage en MLS. Il a indiqué que 4,5% des décisions serrées en MLS ont été bien déterminées comparativement à la saison précédente et seulement 24 décisions ont été bâclées cette saison sous la surveillance de la reprise vidéo.

Des décisions défavorisant l'Impact

Mais en le questionnant de façon plus serrée, les journalistes ont fait avouer à Webb qu’il y avait quelques décisions ratées qui avaient joué contre l’Impact cette saison.

«En effet, il y a quelques semaines au Stade Saputo, Bacary Sagna a été fauché dans la surface par un joueur de Cincinnati et le penalty n’a pas été appelé. Par ailleurs, plus tôt dans la saison, encore contre Cincinnati, un but de Maxi Urruti a été refusé sur un hors-jeu suspect. On aurait aussi aimé voir ce but être alloué»

Webb a aussi avoué que Zlatan Ibrahimovic avait probablement touché le ballon de la main dans la surface avant de marquer le premier but des siens à Los Angeles contre l’Impact la semaine dernière. 

Montréal a donc souffert au niveau des appels ratés par les arbitres cette saison. Mais pour ce qui est de la main de Zlatan, Webb a confirmé que la MLS allait se conformer, dès l’an prochain, au nouveau règlement de la FIFA. C’est-à-dire que dès qu’un joueur touchera le ballon de la main ou avec le bras, que ce soit volontairement ou non, l’arbitre sifflera. 

La MLS songe aussi utiliser un système semblable à celui utilisé au tennis pour aller revoir les hors-jeu.

«Nous l’avons testé, ça fonctionne bien, mais présentement tous les stades n’ont pas suffisamment de caméras pour assurer de pouvoir bien s’en servir. On songe aussi avoir un centre des reprises vidéo, probablement à New York, plus tôt que prendre les décisions sur place»

Une autre chose que la MLS songe faire c’est de demander aux arbitres d’annoncer dans le stade ce qui fait l’objet de la reprise. Tout cela pour garder les amateurs bien informés du déroulement de la reprise. 

Par exemple, un arbitre pourrait annoncer lorsqu’il s’en va voir la reprise, qu’il y a un questionnement sur un possible hors-jeu. 

Il n’est pas question pour l’instant d’adopter la technologie de ligne de but, puisqu’encore une fois, les stades de la MLS ne possèdent tout simplement pas suffisamment de caméras pour assurer que l’information transmise soit exacte.

En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.