• Accueil
  • Charles Hudon veut retrouver le plaisir de jouer à Laval

Charles Hudon veut retrouver le plaisir de jouer à Laval

Charles Hudon veut retrouver le plaisir de jouer à Laval(Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)
Charles Hudon
Martin McGuire et Jeremy Filosa

7:39

Martin McGuire et Jeremy Filosa

Détails

Charles Hudon ne l’a pas eu facile lors de la dernière année. Après une saison où il a peu joué, surtout en deuxième moitié d’année, voici qu'il amorce la nouvelle campagne avec le club-école.

Ayant été retranché par le Canadien à la fin du camp, Hudon est passé par le ballottage sans être réclamé et se retrouve à Laval avec le Rocket.

« J’espère retrouver le plaisir de jouer ici. Me présenter à l’aréna en sachant que je vais obtenir du temps de glace. Je sais que Joël (Bouchard) sera toujours après moi, je sais aussi qu’il veut me revoir monter. Donc nous allons travailler sur de petites choses qui vont m’aider à devenir un meilleur joueur. »

Le natif d'Alma, âgé de 25 ans, n’a pas été surpris par la décision de Claude Julien et Marc Bergevin.

« J’ai aimé mon camp, mais on dirait que je savais déjà depuis l’an dernier qu’ils ne m’avaient pas sur leurs feuilles. J’espère qu’un jour je pourrai penser à ce moment en me disant que finalement ça aura été bon pour moi, mais présentement c’est difficile. »

L'entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard, a déjà hâte de travailler avec Hudon, un joueur qu'il connaît depuis une dizaine d'années.

« La ligne est tellement mince dans la LNH, si tu n’es pas un exceptionnel, tu dois être bon dans tous les aspects du jeu. Nous allons travailler là-dessus. »

Même s'il est emballé à l'idée de le diriger, n'allez pas croire qu'il le prend en pitié.

« On l’aime tous Charles, mais son histoire n’est pas plus triste que celle de Karl Alzner ou Dale Weise, il y a des pires choses dans la vie. Il gagne sa vie en jouant au hockey. Il a de la chance quand même, il a de beaux enfants. Quand on regarde les gens autour de nous qui vivent des moments difficiles, je ne peux pas me sentir mal pour un joueur comme cela. »

Malgré le fait qu’il se retrouve à Laval, Hudon empochera son salaire de la LNH, soit 800 000$ pour cette saison.

Xavier Ouellet conserve le «C»

Ouellet passera une deuxième année comme capitaine à Laval, les entraîneurs ayant décidé qu'il méritait encore d'arborer le «C» sur son chandail.

« On a bâti une éthique de travail l’an dernier dans notre vestiaire et Xavier avait un excellent comportement, a expliqué Bouchard. Et ça ne veut pas dire que Xavier ne peut pas être rappelé par le grand club. Ces joueurs que l’on sélectionne pour jouer des rôles de capitaine ou d’assistants sont souvent des vétérans qui peuvent nous aider dans le vestiaire avec les plus jeunes. »

Dale Weise, Karl Alzner et Alex Belzile auront quant à eux la lettre «A» sur leur gilet.

« Pour moi, tant qu’à ne pas être dans la LNH, être ici est la meilleure situation possible, racontait Weise. Ma famille reste ici, mes enfants ne changent pas d’école. C’est juste moi qui dois conduire un peu plus loin le matin pour venir aux entrainements, mais j’écoute quelques podcasts et le tour est joué. »

Comme Hudon, même s’il joue dans la AHL, Weise touchera aussi son salaire de la LNH, soit 2,35 M$ pour cette saison.

« C’est vrai que nous avons une bonne masse salariale ici cette saison, mais en tant qu’entraîneur, je ne regarde que l’aspect hockey, a expliqué Bouchard. Il y en a d’autres équipes aussi qui ont des masses salariales au-dessus des 10 M$. Avons-nous plus de potentiel que l’an dernier? Oui. Mais les joueurs vont se rendre compte que nous sommes dans une division très compétitive. »

Le premier match du Rocket aura lieu vendredi soir contre le club-école des Blue Jackets, les Monsters de Cleveland.

 

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.