• Accueil
  • Cayden Primeau sous la loupe de Marc-Antoine Godin

Cayden Primeau sous la loupe de Marc-Antoine Godin

Cayden Primeau sous la loupe de Marc-Antoine GodinPhoto: Graham Hughes / La Presse canadienne
Marc-Antoine Godin

8:01

Marc-Antoine Godin

Détails

Dans sa chronique du jour, le directeur de la rédaction et journaliste principal à Athlétique Montréal, Marc-Antoine Godin, revient sur la performance de Cayden Primeau au cours de sa première période en carrière dans la LNH.

La recrue offre selon lui du jeu intéressant malgré les quelques retours de lancers qu’il a accordés au cours de la période, de même que les deux buts qu’il a concédés à l’Avalanche.

Godin soutient aussi qu’il est dommage que la jeune recrue soit lancée si rapidement dans la gueule du loup et que ça met sur lui une pression supplémentaire que plusieurs se permettent de questionner.

Le manque de confiance envers le gardien auxiliaire Keith Kinkaid est aussi revenu dans la conversation alors que Martin McGuire soulignait que le directeur général Marc Bergevin allait peut-être profiter de son passage en Russie pour tenter de dénicher un nouveau gardien de but afin de seconder Carey Price.

Marc-Antoine Godin souligne aussi que le calendrier avantage actuellement le Canadien et qu’ils devront trouver le moyen d’en profiter.

La blessure de Jesperi Kotkaniemi est aussi abordée dans l’entretien, puisque l’absence du joueur de centre fera mal en addition à la perte de Jonathan Drouin et de Paul Byron. Par chance, la recrue Nick Suzuki pourra occuper la position de centre en remplacement de Kotkaniemi, mais une position à l’aile droite au côté de Max Domi doit par le fait même être comblé ce qui permet de mettre en lumière une fois de plus le manque de profondeur de l’équipe.

Ryan Poehling pourrait-il être appelé en renfort? C’est à suivre…

Quoiqu’il advienne, les jeunes joueurs seront assurément davantage mis à contribution.

La chronique de Marc-Antoine Godin se conclut avec le contrat de Nathan Mackinnon, alors que le joueur étoile de l’Avalanche a candidement admis qu’il n’hésiterait pas dans le futur à accepter un salaire réduit afin de permettre à son directeur général de procéder à l’acquisition d’autres joueurs vedettes et d’ainsi améliorer son équipe. Un vent de fraîcheur peu courant dans le hockey actuel selon nos observateurs. 

En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.