• Accueil
  • Une balle et un ballon peuvent-ils propager le virus?

Une balle et un ballon peuvent-ils propager le virus?

Une balle et un ballon peuvent-ils propager le virus?La Presse Canadienne

Il y a une question que tous se posent présentement dans le monde du sport. Un objet - comme une balle ou un ballon - peut-il être le vecteur de transmission d’un virus ? Malheureusement, il n’y a pas de réponse simple à cette question. Mais deux experts ont bien voulu nous donner leur opinion sur le sujet.

L’épidémiologiste Nima Machouf se dit pas mal certaine que le risque de transmettre un virus en se lançant une balle de baseball ou en se passant le ballon au soccer est minime.

« Logiquement, c’est très très peu probable que l’on se transmette un virus comme celui-ci de cette façon. Je recommanderais cependant que les joueurs se désinfectent les mains à leur retour au banc. En fait ils devraient le faire aussi souvent que possible. Même au soccer, car ils touchent le ballon avec les mains lors d’une remise en touche. »

Mais il y a d’autres aspects de ces sports qui posent plus problème, selon celle qui est chargée de cours à l’école de santé publique à l’Université de Montréal.

« Ce qui m’inquiète plus, c’est le vestiaire. Après les matchs les joueurs sont en sueur, ils respirent plus fort, un endroit confiné n’est pas idéal. Sur le banc, à l’extérieur, il faudrait aussi que les joueurs restent loin l’un de l’autre. Les rapprochements augmentent beaucoup plus les chances de contagion que l’échange d’objet. »

Le médecin spécialisé en microbiologie-infectiologie Amir Khadir donne un autre son de cloche.

«  Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous n’avons pas toutes les réponses présentement. Mais logiquement, le problème c’est qu’une balle ou un ballon peut transporter des sécrétions. Si on touche à cet objet, et qu’ensuite on se touche les yeux ou la bouche, il y a risque de contagion. »

Il faudrait prendre des mesures dans le but de diminuer le risque d’infection.

« Je suggèrerais fortement le port du masque, ce qui réduirait le risque de se toucher la bouche par inadvertance. Aussi, des lunettes fumées qui englobent l’orbite osseuse de l’œil seraient idéales. Encore là pour empêcher que le joueur porte les doigts vers les yeux. »

Khadir encouragerait lui aussi le nettoyage des mains le plus souvent possible lors d’un match, pour réduire le risque de contagion.

Serait-il possible pour les joueurs d’avoir dans la poche arrière de leur culotte ou pantalon, une petite bouteille en plastique de désinfectant? Ils pourraient s’en servir chaque fois qu’il y a une pause dans le jeu.

Les questions demeurent entières. Mais voici au moins une idée des choses à considérer, si on a l’intention de renvoyer nos jeunes sur les terrains cet été.

En direct de 11:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.