• Accueil
  • Mort de George Floyd | Félix Auger-Aliassime dénonce le racisme

Mort de George Floyd | Félix Auger-Aliassime dénonce le racisme

Mort de George Floyd | Félix Auger-Aliassime dénonce le racismePhoto : Jan Kok/Soccrates/Getty Images
Le joueur de tennis professionnel québécois, Félix Auger-Aliassime
Réactions d'athlètes au décès de George Floyd, dont Michael Jordan et Félix Auger-Aliassime.

4:46

Certains athlètes réputés du milieu du sport professionnel, dont LeBron James Michael Jordan et le président des Raptors, Masai Ujiri, ont commenté la mort tragique de George Floyd, à Minneapolis. Plus près de nous, le joueur de tennis québécois Félix Auger-Aliassime a dénoncé le racisme et prôné l'égalité pour tous. 

Par l’entremise d’Instagram, le Québécois a diffusé une vidéo dans laquelle il aborde la crise sociale provoquée par le décès de George Floyd. Il traite aussi du racisme qui touche beaucoup de gens des communautés noires. Il en fait lui-même partie. 

«J’ai eu la chance de grandir dans un quartier calme de Québec. J’ai été choyé d’avoir la liberté de parole et les mêmes privilèges que les autres enfants de mon âge.»

Toutefois, il a souligné que son père avait déjà subi du profilage racial de la part d’un policier. 

Photo: AP | George Floyd, lors d'une intervention policière, le 25 mai.

Source: Photo: AP | George Floyd, lors d'une intervention policière, le 25 mai.

Le drame au Minnesota

Rappelons qu’un policier du Minnesota, Derek Chauvin, fait maintenant face à des accusations de meurtre au troisième degré et d'homicide involontaire à l'égard de cet Afro-Américain qui cherchait à respirer pendant qu’un agent appuyait sur son cou avec un genou.

Ce drame survenu la semaine dernière a choqué des millions d’Américains. Depuis, de nombreuses manifestations et émeutes ont eu lieu dans de nombreuses grandes villes américaines. 

Environ 150 personnes ont été arrêtées dimanche soir à Minneapolis pour avoir violé le couvre-feu mis en place, dans l’espoir de mettre un terme aux manifestations parfois violentes.

Des gens hibitant d’autres villes étrangères, comme Montréal et Toronto, ont aussi envahi les rues.

Grabuge à Montréal

Le Service de police de la Ville de Montréal dévoilé lundi matin son bilan à la suite des manifestations violentes qui ont eu lieu, hier soir au centre-ville de Montréal. 

Les autorités font état de 11 arrestations, 9 introductions par effraction, une agression et un méfait. 

Malgré tout, il n'y a pas eu de blessé. 

Rappelons qu'une manifestation antiraciste qui avait débuté pacifiquement à Montréal a dégénéré, hier soir. 

Des milliers de personnes s'étaient rassemblés au centre-ville pour dénoncer notamment la mort de George Floyd, à Minneapolis aux États-Unis. 

Peu après 20 h, des casseurs ont profité de la situation pour fracasser des vitrines de magasins et commettre des vols, principalement au coin de la rue St-Catherine et boulevard St-Laurent.

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.