• Accueil
  • Interdiction de jouer à Toronto | «Ça fait mal à l'économie du sport» -Ray Lalonde

Interdiction de jouer à Toronto | «Ça fait mal à l'économie du sport» -Ray Lalonde

Interdiction de jouer à Toronto | «Ça fait mal à l'économie du sport» -Ray LalondeBillie Weiss/Getty Images
Les Blue Jays de Toronto ne pourront pas jouer dans leur stade lors de la reprise des activités de la MLB.

10:14

Le gouvernement canadien a refusé, samedi, aux Blue Jays la permission de disputer leurs matchs à Toronto.

Cette décision du gouvernement fédéral mène à une situation inusitée.

Pour la première fois depuis la fin des années 1960 et l’arrivée des Expos de Montréal, il n’y aura aucun match du Baseball majeur au Canada cette année.

Les autorités canadiennes ont rendu leur décision en estimant qu’il était trop risqué de voir les joueurs des Blue Jays franchir constamment la frontière canado-américaine durant des mois en pleine pandémie, d’autant plus que la situation qui prévaut actuellement dans les deux pays est fort différente.

Et l’expert en marketing sportif Ray Lalonde estime que l’arrivée constante d’équipes en provenance des États-Unis constitue probablement un risque encore plus grand.

Une situation très différente de ce qui s’en vient avec la reprise de la Ligue nationale de hockey et ses villes-bulles (Toronto et Edmonton).

« Un, toutes les équipes vont être basées au Canada. Il y a beaucoup moins de contamination. Et deuxièmement, c’est pour une durée plus courte. »

« Pour les Blue Jays, au plan de la logistique, c’est impossible de faire des fin de semaine à New York, à Boston, en Californie, de revenir à Toronto, et que toutes ces équipes fassent des entrées et des sorties au pays, ici. »

S'il salue la décision « dure » du gouvernement canadien, l'analyste estime que « ça fait mal à l’économie du sport et aux Blue Jays. »

Le bloc Blue Jays-Baseball, de 1:25 à 4:25....

En direct de 18:30 à 21:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.