• Accueil
  • Les joueurs mineurs et la COVID-19 | Hockey Québec propose des différences notables

Les joueurs mineurs et la COVID-19 | Hockey Québec propose des différences notables

Les joueurs mineurs et la COVID-19 | Hockey Québec propose des différences notablesPhoto: Angela Auclair/Moment/Getty
Entrevue avec Paul Ménard, directeur général de Hockey Québec

11:05

Entrevue avec Paul Ménard, directeur général de Hockey Québec

Hockey Québec affirme que la reprise du hockey jeunesse sera aussi sécuritaire que possible. Les mesures COVID-19 apporteront des différences notables aux matchs de la province, mais les organisateurs espèrent que «le hockey ressemblera toujours au hockey». 

Détails

Hockey Québec affirme que la reprise du hockey chez les jeunes sera aussi sécuritaire que possible. Les mesures COVID-19 apporteront des différences notables aux matchs de la province. Entrevue avec Paul Ménard, directeur général de Hockey Québec. 

Les jeunes hockeyeurs vivront évidemment un début de saison bien différent des autres années, le mois prochain.

Hockey Québec a proposé un plan au gouvernement le 1er juin, qui contient six phases, dont les entrainements extérieurs et intérieurs, la formation des groupes et le retour au jeu sur la patinoire.

Des règles de jeu modifiées, des groupes restreints, des gardiens qui joueront au sein de plus d’une équipe, voilà aussi des modifications envisagées. Les athlètes, entraîneurs, officiels et parents devront surtout respecter, à la lettre, une série de nouveaux protocoles sanitaires. 

Cela dit, la santé publique du Québec n’a pas encore donné son accord à ce plan.

Selon le protocole en place actuellement, les vestiaires ne pourraient pas accueillir plus de cinq joueurs à la fois. 

Des équipes restreintes

On prévoit des équipes d’un gardien et 10 joueurs maximum pour les 16 ans et moins. Pour les 17 ans et plus, on prévoit huit joueurs plus un gardien.

Des dizaines de milliers de jeunes jouent au hockey annuellement au Québec.

Hockey Québec, chapeaute 232 associations de hockey mineur, dans 14 régions. 

Selon M. Ménard, chaque région aurait un responsable de gérer les mesures sanitaires. 

«On ne veut toutefois pas qu’il soit une police de la COVID-19. On demande que les bénévoles et parents se responsabilisent à mesures imposées par le gouvernement.» 

À noter qu’aucun contact ne sera permis entre les joueurs, pour tous les niveaux.

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.