• Accueil
  • Adams demeure à Montréal | «Sa meilleure option était de rester» -Danny Maciocia

Adams demeure à Montréal | «Sa meilleure option était de rester» -Danny Maciocia

Adams demeure à Montréal | «Sa meilleure option était de rester» -Danny MaciociaMinas Panagiotakis/Getty Images
Vernon Adams reste avec les Alouettes, les commentaires de Danny Maciocia et Bruno Heppell.

22:58

Après avoir annoncé qu’il voulait résilier son contrat avec les Alouettes de Montréal pour tenter sa chance dans la NFL, le quart Vernon Adams fils a fait volte-face, jeudi, en déclarant qu’il allait honorer son contrat avec la formation montréalaise.

En conversation avec le directeur-général Danny Maciocia, l’animateur Mario Langlois a posé la question qui tue…

Combien ça a coûté?

« Ça n’a coûté absolument rien », assure Maciocia.

« Vernon Adams, comme la plupart des joueurs de la Ligue canadienne a une option qui lui permet de sortir de son contrat et d’aller aux États-Unis et d’essayer de se tailler un poste dans la NFL. »

Maciocia et Adams ont discuté quand le quart a rendu publique sa décision de tenter le coup aux États-Unis.

« Ses droits appartenaient toujours aux Alouettes de Montréal. Donc, depuis les quatre ou cinq derniers jours, on s’est parlé souvent et je voulais savoir sa perspective d’aller à un camp de la NFL quand il n’y a pas d’argent garanti. »

« Je pense qu’après plusieurs discussions, il a réalisé, à 27 ans, que sa meilleure option était de rester à Montréal et d’aller chercher quelques championnats quitte à retenter sa chance – dans la NFL – dans quelques années. »

Maciocia comprend la frustration des joueurs au moment où la Ligue canadienne a annulé sa saison 2020 en raison de la pandémie.

« Il s’est posé des questions. Mon argument, c’est qu’on a un propriétaire, un président d’équipe, un DG, qui ont tous été nommés en janvier, et, deux semaines, plus tard, notre priorité, c’était de mettre notre quart-arrière partant sous contrat pour les prochaines années.

« On voulait lui offrir les clés de cette équipe et bâtir autour de lui. La dernière fois qu’on a eu un quart-arrière gagnant, c’était Anthony Calvillo. C’était un bon fit pour nous et c’était un bon fit pour nous. »

 On voulait éviter toutes les semaines et les mois qui s’en venaient avec une certaine incertitude. C’est qui le quart-arrière partant? Comment on va bâtir cette équipe-là. On va bâtir une équipe autour de lui. »

Midi actualité
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.