• Accueil
  • Une semaine en or pour les propriétaires de terrains de golf!

Une semaine en or pour les propriétaires de terrains de golf!

Une semaine en or pour les propriétaires de terrains de golf!

Non, mais quel «été des Indiens» absolument fantastique au Québec, cette semaine. Dès que j’ai vu les prévisions la semaine dernière, j’ai décidé de me réserver un départ pour deux lundi, pour profiter d’un dernier 18 trous avec mon fils avant la fin de l’hiver.

Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que plusieurs terrains de golf avaient déjà fermé les portes ! J’habite dans l’Est de Montréal et j’ai dû téléphoner au moins une douzaine de terrains de golf avant de trouver mes deux places.

Dans la dizaine de terrains qui étaient toujours ouverts, il n’y avait pas moyen de trouver deux places de libres. Absolument tout était vendu! Et pourtant, je m’y prenais d’avance, on était jeudi et je cherchais pour le lundi suivant!

J’ai finalement dû me contenter d’aller jouer le Par 3 du club de golf Le Versant. Même à Saint-François, où je joue ordinairement, il n’y avait pas moyen d’entrer. Lorsque j’ai téléphoné, l’un des deux terrains était fermé pour l’année et on hésitait à le rouvrir.

Jeremy Filosa et son fils (Photo courtoisie)

Source: Jeremy Filosa et son fils (Photo courtoisie)

Des conditions particulières

En arrivant au club de golf Le Versant, je me rends compte qu’on travaille avec des effectifs réduits. Il n’y avait pas une miette de nourriture à vendre, car tout avait été fermé la semaine précédente, pensant que l’année était bel et bien terminée.

Mais où sont passés les lave-balles? Ils ont déjà été retirés et entreposés. Pourtant les terrains sont bondés, difficile de même trouver une place dans le stationnement tellement c’est plein.

D’ailleurs, impossible de frapper les coups de départ sur le tertre, ces derniers ont déjà été percés pour aération. On a donc fixé des points de départ temporaires dans les allées. Ce n’est pas idéal, mais c’est correct.

Il est clair que les propriétaires ont fait des pieds et des mains pour rouvrir ou simplement demeurer ouvert dans le but de profiter de ces dernières belles journées de l’année. Plusieurs propriétaires de terrain de golf indiquaient déjà au printemps qu’il serait impossible en 2020 d’être rentable, à cause des semaines perdues lors de la première vague de la pandémie.

C’est un petit bonus que leur offre présentement Dame nature. Mardi après-midi il faisait 22 beaux degrés à Montréal. Lors des dernières années à pareille date, il faisait 6 degrés (2019), 5 degrés (2018) et 1 degré (2017). 

Malgré quelques petits inconvénients, nous avons bien profité de notre journée sous le soleil. En espérant que vous avez pu en faire autant. 

Il vous reste peut-être une chance mercredi avec un mercure prévu à 20 degrés. La menace de pluie à 60% pourrait en effrayer quelques-uns et vous permettre de vous dénicher un départ, probablement le dernier de la saison.

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.