• Accueil
  • Camp des recrues du Canadien | « Mattias Norlinder est un joueur que nous allons regarder de près »
98.5 Sports

Camp des recrues du Canadien | « Mattias Norlinder est un joueur que nous allons regarder de près »

Camp des recrues du Canadien | « Mattias Norlinder est un joueur que nous allons regarder de près »Rob Ramage (Canadiens via Zoom)
Le camp des recrues du Canadien commençait aujourd’hui au Complexe Bell de Brossard

8:47

Qui surveiller au camp des recrues du CH?

6:24

Le camp des recrues des Canadiens s'est amorcé mercredi matin et la question que tout le monde se pose est la même: y a-t-il un joueur qui peut causer la surprise et se tailler une place dans l’équipe?

Le directeur du développement des joueurs, Rob Ramage, n’a pas voulu trop s'avancer. Refusant de mettre plus de pression sur le dos des 27 joueurs qui prennent part au camp, il a quand même montré du doigt un défenseur en particulier.

« Un gars comme Mattias Norlinder devient un professionnel. C’est certainement un joueur que nous allons regarder de près. Il y a toujours la possibilité de retourner jouer en Suède. Mais c’est définitivement un candidat. »

Norlinder, 21 ans, est un défenseur à caractère offensif qui connaît beaucoup de succès en Suède. Il a été repêché au 64e rang par le Tricolore en 2019.

Cela dit, pour Ramage, rien n’est impossible quand même. Tout reste à se décider sur la glace.

« Mais c’est difficile à dire. Il y a tellement de joueurs que nous n’avons encore pas vus en personne. Et pour certains autres, ils ont tellement changé depuis la dernière fois que nous les avons vus la dernière fois. » 

Ramage a indiqué qu’il n’y avait pas 15 options pour Norlinder, il jouera à Montréal ou à Frolunda.

« Nous voulons que les jeunes soient comme des éponges. Nous avons aussi des vétérans qui sont ici avec nous, ils peuvent prendre exemple sur eux et commencer déjà aujourd’hui à travailler comme des professionnels. »

Dans le cas de Kaiden Guhle, il s’avère sans l’ombre d’un doute aussi un autre candidat ayant les meilleures chances de faire écarquiller les yeux.

Ne pas faire la même erreur qu’avec KK

Lorsque Jesperi Kotkaniemi a quitté le Canadien, il a écorché l’organisation du Tricolore, indiquant ne pas avoir senti que le Canadien avait tout fait pour bien le développer.

« Dans le cas de KK à l’époque, il avait très bien fait durant le camp et nous avions vraiment besoin de joueurs de centre, a expliqué Ramage. C’est pour cette raison que nous l’avions gardé. Personnellement, en tant qu’homme de développement, je préfère voir les gars se développer avant de faire le saut dans la LNH, de cette façon nous avons de meilleures chances de les voir réussir sur le long terme. Mais je pense que le joueur doit aussi faire un examen de conscience. »

L’importance pour Ramage c’est de voir des joueurs qui veulent se démarquer et ne pas passer inaperçu dans le groupe. Ils doivent savoir qu’ils auront très peu de chances de se faire valoir, ils doivent donc saison leur chance.

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.