• Accueil
  • «Je suis passablement étonné du niveau de médiocrité atteint ce soir» -Mario Langlois
98.5 Sports

«Je suis passablement étonné du niveau de médiocrité atteint ce soir» -Mario Langlois

«Je suis passablement étonné du niveau de médiocrité atteint ce soir» -Mario Langlois
PC/Paul Chiasson

Non seulement les défaites s’accumulent à un rythme fou chez les Canadiens, mais les dégelées sont très nombreuses.

Le revers sans appel de 6-0 contre les Penguins de Pittsburgh jeudi soir était la huitième défaite où l’équipe de Dominique Ducharme accordait cinq buts ou plus.

Huit fois en 15 défaites, si l’on tient compte des deux revers qui ont nécessité de la prolongation.

Ça fait plus de 50 %, ça…

Comme il l’a précisé lui-même, le descripteur des matchs des Canadiens au 98.5, Martin McGuire, semblait à court de mots après la rencontre. Il a donc demandé à Mario Langlois ses états d’âme.

« On est à la même place. Ce soir je fais jouer de la musique, à Bonsoir les sportifs. Je me transforme en DJ ».

Après avoir évidemment précisé qu’il faisait une blague, l’animateur a poursuivi.

« René Lecavalier disait qu’il fallait conserver sa capacité de s’émerveiller et Richard Garneau nous le rappelait. Ce soir, je suis quand même plutôt émerveillé…

« (Les Canadiens) ont réussi à m’étonner alors que mes attentes sont à zéro. Je suis passablement étonné de beaucoup de choses, mais du niveau de médiocrité atteint ce soir. On dit qu’on en a vu d’autres. Effectivement. Et quand ça résonne de même, normalement, c’est comme s’il y a une fin à quelque chose. Et là, je ne sais pas c’est quoi. »

L’animateur n’a pas prisé visiblement que les Canadiens amènent Cole Caufield - tout juste rappelé de Laval - et Matthias Norlinder - qui disputait un premier match dans la LNH - avant que Ben Chiarot et l’entraîneur Dominique Ducharme suivent au micro.

« Probablement que si la tendance se maintient, on va ravaler nos émotions, on va se lever demain, on va filer mieux, on va réécouter les belles clips avec un peu de violon en arrière des jeunes amenés sur la tribune ce soir.

« Et on va s’en aller vers le week-end. Et on va revenir samedi. On va rallumer notre radio samedi. Et on va vous écouter, messieurs, donner une brillante performance pour constater un autre résultat encore aussi décevant. »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Fabi la nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.