Aller au contenu
Christine Labrie

«La CAQ a cessé d'écouter les propositions des autres députés»

«La CAQ a cessé d'écouter les propositions des autres députés»
Christine Labrie – Québec solidaire / Québec solidaire

Nous poursuivons notre rétrospective de l'année 2023 en Estrie avec un retour sur les faits marquants en politique provinciale avec la députée solidaire Christine Labrie.

L'année 2023 a été chargée pour elle, avec la course à la chefferie et les nombreux dossiers locaux, elle admet qu'elle doit faire attention à sa santé.

«J'ai eu une grosse année. Je me portais bien à la fin de l'année, mais j'ai eu un grand réveil en voyant plusieurs femmes fortes qui m'inspirent en politique et qui ont elles-mêmes des problèmes de santé. Je pense à Manon Massé, à Évelyne Beaudin et aussi à Valérie Plante, alors c'est sûr que j'ai pris un peu de recul pendant la période des fêtes et je vais m'assurer de garder un rythme qui me permet d'être efficace, mais aussi de durer plus longtemps», a confié Mme Labrie.

Interrogée sur le projet le plus important qu'elle entrevoit pour la ville de Sherbrooke au cours de la prochaine année, Mme Labrie parle d'un projet de transport en commun structurant.

«Je dois dire que ce que j'aimerais pouvoir faire prochainement, c'est soutenir la ville dans un projet de transport collectif structurant. Cela n'a jamais été possible depuis mon élection en 2018, car aucun projet n'a été adopté par le conseil municipal, que ce soit sous l'administration précédente ou sous la nouvelle. J'espère donc pouvoir soutenir la ville dans ses démarches vers un plan de transport en commun structurant. Mon souhait pour 2024 serait que le conseil municipal puisse s'entendre sur un projet structurant de transport en commun pour Sherbrooke, et qu'il puisse ensuite porter ce projet à Québec», a déclaré la députée solidaire Christine Labrie.

La la députée solidaire a ajouté : «Dans les dernières minutes de l'émission, vous avez évoqué la question des agriculteurs, qui ne bénéficient pas d'une augmentation des bénéfices liée à l'inflation. Ce sont les grandes chaînes d'alimentation qui en profitent. Nous avons proposé une enquête sur les marges de profit des épiceries pour tenter de comprendre le problème et trouver des pistes de solution. La CAQ a refusé en proposant de plafonner les marges bénéficiaires des épiceries parce que ce sont elles qui empochent tout, au détriment des citoyens et des producteurs. Toujours pas d'accueil. Je trouve donc très difficile, franchement, d'être confronté à un gouvernement qui se prend tellement au sérieux, qui prend tellement la population pour acquise, qui a cessé d'écouter ce que les autres proposent.»

Deux nouvelles écoles a Sherbrooke

La députée solidaire de Sherbrooke Christine Labrie est particulièrement soucieuse des dossiers de deux nouvelles écoles a Sherbrooke.

Le dossier de l'agrandissement de Mitchell Montcalm n'est pas officiellement inscrit au PQI du gouvernement.

Le cabinet du ministre Drainville à déjà être conscient de la nécessité d’une nouvelle école secondaire à Sherbrooke et que le projet sera mis à l’étude cette année.

Dans un autre dossier, la ville de Sherbrooke demande au ministère de l'Éducation de payer sa part dans le dossier de l'aménagement d'une allée de transport pour la future école primaire dans le secteur d'Ascot, une facture d'un peu plus de 900 000$.

En plus de fournir le terrain, le conseil devra investir 4 M$ dans les infrastructures routières et l'urbanisation. 

Écoutez l'intégralité de l'entretien pour en savoir plus sur les visions de Mme Labrie.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

«Tu ne sais pas que tu vas être malade, mais tu es déjà contagieux»
Les pantoufles North Face : une source de tension dans les cours des écoles
Formule semaine de relâche avec Sarah-Maude

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01