Aller au contenu
Terrasses saisonnières

La fin de l'amplification de la musique questionnée

La fin de l'amplification de la musique questionnée
Le nouvel encadrement concernant l’amplification sur les terrasses agace certains commerçants de la rue Wellington Sud. / Tirée de Facebook

Le nouvel encadrement concernant l’amplification de la musique sur les terrasses saisonnières agace certains commerçants de la rue Wellington Sud.

À l’approche de la saison estivale, la Ville de Sherbrooke a adopté un guide pour baliser et clarifier les paramètres et les normes techniques d’aménagement des terrasses commerciales dans l’espace public.

Selon Annie Faucher, propriétaire du bar Liverpool, il sera difficile d’animer musicalement une terrasse sans amplification de la musique du spectacle. «Si nous invitons un chansonnier, avec seulement sa guitare sans amplification, il y a juste les gens assis proches qui vont l’entendre», entrevoit-elle.

«Il sera enterré par le bruit des véhicules, car nous n’avons pas encore une rue piétonne.»

La femme d’affaires déplore qu’on limite ainsi l’activité des terrasses estivales. «Nous animons le centre-ville. Avec la prolifération des terrasses, nous donnons du travail à des artistes», argumente Mme Faucher.

«Des gens se déplacent pour venir sur les terrasses. Nous avons une nouvelle rue. Il faut l’animer.»

Chauffage radiant

Le nouveau guide prévoit que les terrasses ne pourront plus être installées juste à côté des commerces. Un espace pour le trottoir doit être libéré, ajoute-t-elle. On a finalement permis qu’on alimente les terrasses en électricité, ce qui n’était pas prévu au départ, selon elle.

«Nous ne voulions pas revenir au gaz pour chauffer les terrasses. Personne ne veut toucher à ça. Ces chaufferettes réduisent l’espace en enlevant des places», fait remarquer Annie Faucher.

«Il nous faut de l’électricité pour le chauffage radiant.»

Facebook

Source: Facebook

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Potton: une lettre ouverte interpelle les citoyens sur la civilité!
«Il faut apprendre à compter le but qui mettra votre adversaire KO»
Compétition de robotique, Magog remporte le 1er prix

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à