Aller au contenu
Patients vulnérables orphelins

Dr Amyot: «Ce n'est pas la faute des médecins de famille»

Dr Amyot: «Ce n'est pas la faute des médecins de famille»
Dr Marc-André Amyot / Site web FMOQ

Les propos du ministre de la Santé Christian Dubé sur l’implication des médecins de famille pour prendre en charge des patients vulnérables ne plaisent pas à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

Au micro de Jean-Sébastien Hammal jeudi matin, le président de la FMOQ, Dr Marc-André Amyot, a mentionné que le discours de M. Dubé aura pour effet de démotiver ses membres.

«Ce n'est pas une façon de faire qui va encourager et motiver les médecins. Ce n'est pas une façon de faire qui va motiver les étudiants en médecine à choisir la médecine familiale», a-t-il affirmé.

«Il y a toujours chaque année de 50 à 60 postes de formation en médecine familiale qui ne sont pas comblés. Et ce n'est pas avec des attitudes comme celles-là, des menaces, qui vont attirer les étudiants en médecine familiale.»

Mercredi, on apprenait que M. Dubé souhaite obliger les médecins de famille à prendre en charge davantage de patients vulnérables orphelins.

On estime à 13 000 patients vulnérables sans médecins de famille.

Le Dr Amyot constate un «échec du mammouth de la santé. Ce n'est pas la faute des médecins de famille. C'est la faute du mammouth de la santé qui n'a pas trié ces patients pour les envoyer aux médecins de famille.»

À lire aussi:  Une infirmière piquée au vif par les propos de Christian Dubé
 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

«On continue notre travail, convaincre les sceptiques» - Raïs Kibonge
Des réponses insatisfaisantes, selon les producteurs forestiers
La cote de crédit du Québec: «Une absence de mauvaises nouvelles pour la CAQ»

Vous aimerez aussi

0:00
24:23
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l'Estrie se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00