Aller au contenu
500 M$ pour la lutte aux GES

Combien pour chaque ville? demande la conseillère Bellerose

Combien pour chaque ville? demande la conseillère Bellerose
Martin Pelletier / Cogeco Média

Le gouvernement du Québec versera 500 millions $ aux Villes, dont Sherbrooke, pour les soutenir dans l'adaptation aux changements climatiques, notamment pour la réduction des GES. 

Pour obtenir des sommes, elles devront rédiger leur propre plan climat d’ici 2026, mais cela se fera sur une «base volontaire» et non pas une obligation gouvernementale, ce que déplore la présidente de la Commission de l'environnement de la Ville de Sherbrooke, Joanie Bellerose.

Pour faire sa part, Sherbrooke pense se conformer via un nouveau plan d'urbanisme, un plan nature et une politique de l'arbre.

Comment seront versées les sommes à verser aux villes pour lutter contre les changements climatiques?

La question de l’obligation des municipalités à se soumettre volontairement à un plan d’action demeure en suspens.

Tirée de Facebook

Source: Tirée de Facebook

Obligation de se conformer

La conseillère municipale du district des Quatre-Saisons, Joanie Bellerose, souhaite que les municipalités aient une obligation de se conformer. 

Mme Bellerose croit que le gouvernement provincial a lancé un message aux villes. 

«Ça prend un effort de tout le monde. Il faut avoir envie et Sherbrooke en a envie», a-t-elle commenté lors d’une entrevue avec Martin Pelletier, vendredi midi. 

«Je trouve ça dommage que le massage ne soit pas plus fort.» 

À écouter: le ministre de l'Environnement Benoit Charette en entrevue avec Jean-Sébastien Hammal.  

La chronique de Pierre Harvey : «Plan climat : J'espère que les villes n'iront pas dans le champ gauche !»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Nouvelle étape pour l'installation du pont temporaire
La Cour d'appel rend sa décision sur le «projet de loi 21»
Je ne critique pas les salaires des fonctionnaires fédéraux, mais ...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l'Estrie se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00