Aller au contenu
Cas mortel de méningite signalé

Appel à la prudence de la Santé publique de l’Estrie

Appel à la prudence de la Santé publique de l’Estrie
Deux cas de méningite ont été signalés en Estrie dans les dernières semaines. / Agora.fr

Deux cas de méningite, dont un mortel, ont été signalés dans le secteur de Coaticook en Estrie dans les dernières semaines.

La Direction de la santé publique de l'Estrie invite la population à la vigilance en raison des cas d'infection invasive à méningocoque. Une lettre a d'ailleurs été envoyée à des parents d'élèves en Estrie.

Une employée d'une école primaire en est morte le 14 février dernier dans le secteur de Coaticook.

L'infection est particulièrement sévère puisqu'elle peut tuer une personne en parfaite santé en quelques heures seulement.  Les symptômes peuvent varier de la fièvre, des maux de tête et peuvent rapidement dégénérer.

Deux seules infections mortelles

Selon le Dr Alex Carignan, microbiologiste-infectiologue au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, «le méningocoque est probablement l'une des deux seules infections qui peut tuer un adulte en bonne santé en quelques heures», a mentionné le spécialiste lors de l’émission Midi actualité de Martin Pelletier.

«On fait face à une infection qui est fulminante. Donc, je pense que oui, ça vaut la peine d'en parler. On a eu effectivement deux cas rapprochés dans la région. Tout ça s'inscrit aussi dans une augmentation des taux d'incidence de la maladie sur l'ensemble du Québec depuis quelques années. Donc effectivement, il faut prendre ça au sérieux.»

UdeS

Source: UdeS

Les symptômes de la maladie ne sont pas très spécifiques, pour M. Carignant. On parle de fièvre, de mal de cœur, de vomissements par la suite. «Souvent, lorsqu'on a une méningite, donc lorsqu'on a une infection au niveau du cerveau, on va avoir des maux de tête, souvent très impressionnants. On va dire le pire mal de tête qu'on a eu dans notre vie!», explique-t-il.

«Quand un patient nous parle de ça, il faut que ça allume des lumières. Pour un patient à la maison, il faut aussi que ça allume des lumières, lors de maux de tête qui sont vraiment inhabituels. En présence de fièvre, ça peut être un signe de méningite. On se présente à l'urgence dans les cas de méningite.»

Rougeole

Le Dr Carignan avertit aussi qu’on assiste à une recrudescence de cas de rougeole à certains endroits dans la région. 

La vaccination est un bon outil pour prévenir cette maladie hautement transmissible.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

«La vie est fragile et il faut la vivre pleinement!» - Roxann Malbeuf
Héma-Québec veut augmenter les dons de tissus en Estrie
Deux mois après la signature des ententes de principe, toujours rien!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00