Aller au contenu
Pénurie de main-d'œuvre

La Chambre de commerce veut retenir les travailleurs âgés de 60 à 69 ans

La Chambre de commerce veut retenir les travailleurs âgés de 60 à 69 ans
Jean-Sébastien Hammal / Archives Cogeco Média

Inciter les gens de 60 à 69 ans à rester ou à revenir au travail serait l'une des clés pour pallier la pénurie de main-d'oeuvre qu’on observe en ce moment au Québec.

Pour Sébastien Lussier, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke, voilà l’un des moyens d’aider les entreprises.

Lundi, le gouvernement du Québec a annoncé une aide de près d'un million $ pour retenir les travailleurs ayant atteint l’âge de la retraite.

 «Le programme prévoit des aides pour mettre en place des mesures dans les entreprises pour garder ces gens dans l'ajustement des horaires par exemple, l'ajustement de la conciliation du travail avec la vie personnelle. Des fois, ce sont des gens qui ont déjà eu une carrière et qui veulent retourner sur le marché du travail. Donc oui, je pense que c'est une des clés qu'on regarde depuis plusieurs années à la Chambre de commerce avec la Fédération des chambres de commerce du Québec aussi. »

Depuis le 1ᵉʳ janvier, des mesures ont été mises en place pour alléger certains éléments, avec la RAMQ notamment, ajoute M. Lussier. Mais d’autres questions se posent.

Tirée de Facebook de Sébastien Lussier

Source: Tirée de Facebook de Sébastien Lussier

«Comment est-ce qu'on peut aider à inciter les gens à rester plus longtemps sur le marché du travail également par des mesures fiscales? Comment est-ce qu'on s'assure que ces gens reçoivent une paye, mais qu’ils ne sont pas pénalisés dans leurs autres mesures fiscales parce qu'ils restent sur le marché du travail?», demande-t-il lors d’une entrevue accordée à l’animateur Jean-Sébastien Hammal.

«Ils demeurent des gens avec une expérience, avec un bagage qu'on veut conserver et qu'on veut donner aux plus jeunes. Donc, il faut absolument trouver ces méthodes-là.»

Conseil du patronat

Selon La Presse Canadienne, le gouvernement du Québec investira près d'un million $ dans un projet du Conseil du patronat visant à soutenir les entreprises qui veulent attirer ou retenir dans leurs rangs des travailleurs âgés de 60 à 69 ans. 

Dans le cadre de ce projet, le Conseil du patronat offrira un accompagnement d'une durée de 35 heures aux entreprises intéressées pour les aider à être plus attrayantes pour les travailleurs dans la soixantaine. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

20 ans d’implication, la contribution d'Alain Paquin soulignée!
Déroule le rebord: plus de mécontents que de gagnants
Une aventure gustative inoubliable avec Philippe Lapointe!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à