Aller au contenu
Retour de la rougeole

«Tu ne sais pas que tu vas être malade, mais tu es déjà contagieux»

«Tu ne sais pas que tu vas être malade, mais tu es déjà contagieux»
Dr Christiane Laberge / Archives Cogeco Media

La rougeole fait son retour au Québec, après des années d’inactivité. 

Selon la docteure Christiane Laberge, les Québécois n’ont pas été exposés depuis longtemps, alors que le niveau de vaccination était suffisant.

«C'est un virus, ça ne se traite pas avec les antibiotiques. Il est très contagieux. Avant d'être malade, tu ne sais pas que tu vas être malade, mais tu es déjà contagieux», explique-t-elle.

«Il n’y a pas beaucoup de choses à faire pour l’éviter. Ça peut rester quelques heures sur des objets. Donc tu éternues sur ta tasse ou la tasse de ton voisin. Il prend la tasse et il la porte à sa bouche et il peut l'attraper.» 

«Piteux pitou»

En général, c'est par les voies respiratoires que les gens se contaminent.

«Qu'est-ce que ça donne comme symptôme? Tu as l'air d'un piteux pitou», décrit la spécialiste au micro de Jean-Sébastien Hammal.

«Tu as le nez qui coule, les yeux rouges, mal à la tête, de la fièvre, mal à la gorge… Tu as mal partout. Trois ou quatre jours plus tard, tu vas avoir comme un gros rhume, plus une conjonctivite.» 

Une personne atteinte sur dix va souffrir d’une encéphalite, soit une inflammation du cerveau, ajoute Mme Laberge. 

«Est-ce que ça donne des séquelles à long terme? Pas nécessairement. Ça donne des otites à une personne sur dix, une sur dix va faire une pneumonie. Ça fait que c'est une maladie qui est assez importante pour amener des hospitalisations», mentionne-t-elle.

«Ça peut augmenter les hospitalisations, même si c'est la semaine de relâche. Peut-être que c'est un bon moment pour éviter les grands groupes.»

Et la vaccination?

La vaccination demeure un outil efficace, note la Dr Laberge.

Pour les gens vaccinés, la maladie est beaucoup moins sévère et beaucoup moins contagieuse en général, «mais on ne peut pas compter là-dessus», souligne-t-elle.

«Alors on calcule que si la personne l'a fait, les gens qui sont nés avant 70 ans, en général ils ont été en contact ou ils l'ont fait, donc ils ont leur immunité. Ceux qui ont été vaccinés sont protégés.»

À lire aussi:

Regain de la rougeole: «On a des citoyens qui ne sont pas bien vaccinés»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

«Le Phoenix a refusé de mourir deux fois»
«Triple Low-Five»: Michel Therrien gérerait la situation différemment
«Est-ce vraiment ma vie? Je vis de ma passion!» - King Melrose

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01