Aller au contenu
Semaine de relâche

La météo force les vacanciers à changer leurs plans

La météo force les vacanciers à changer leurs plans
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

Faute de neige et de temps froids, les vacanciers estriens doivent se tourner vers des activités intérieures en cette période de relâche scolaire.

La région offre toutefois une panoplie de musées et d’attraits permettant de varier les sorties avec les enfants, selon Shanny Hallé, coordonnatrice aux relations de presse chez Tourisme Cantons-de-l’Est.

Les conséquences sont déjà perceptibles, selon elle. 

«La météo a un impact sur l'achalandage et sur les activités hivernales comme le patin à glace, le ski de fond et le fatbike», énumère Mme Hallé, invitée à l’émission Que l’Estrie se lève. 

«Des activités ont dû être annulées en raison du dégel, comme les randonnées en traîneaux à chiens, la pêche sur glace.» 

«Des activités de plein air»

Mais qui dit météo clémente, dit aussi des sorties à l’extérieur plus agréables qu'au grand froid.

«Pour les activités de plein air, on a des conditions printanières. Les gens passent plus de temps dehors, ajoute Shanny Hallé. On a une offre pour tous les goûts et toutes les météos.»

«On a des activités intérieures, comme plusieurs musées dans la région. On a aussi le Zoo de Granby et l’Astrolab du Mont-Mégantic.» 

Certains attraits touristiques en profitent, d’autres en souffrent, fait-elle remarquer.

Le mercure devrait se maintenir au-dessus du point de congélation le jour d'ici la fin de la semaine, selon Environnement Canada.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

«Je dois faire mon méa culpa»
Dr Marc-André Amyot: «Ça avance pas du tout»
Un taux d'imposition qui grimpe de 16% au Québec

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à