Aller au contenu

Les futurs médecins ne sont pas intéressés par la médecine familiale

Les futurs médecins ne sont pas intéressés par la médecine familiale
Les futurs médecins ne sont pas intéressés par la médecine familiale / Université de Sherbrooke

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS fait face à un nouveau défi alors que les futurs médecins du Québec boudent la médecine familiale.

Il y a actuellement 20 postes vacants en médecine familiale dans les Cantons de l'Est. Ces 20 postes font partie des 91 qui restent à pourvoir dans la province après le premier tour de sélection des résidents pour la spécialité.

C’est un constat d'échec pour le Dr Marc-André Amyot, président de la fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

C'est près de 600 postes de formation en médecine familiale qui n'ont pas été comblés dans les douze dernières années. Et ça, c'est 600 médecins dont le Québec va devoir se priver pour les 30 prochaines années. Ça, c'est extrêmement inquiétant. 

Selon le président de la Fédération des médecins omnipraticiens, Marc-André Amyot, la médecine familiale n’attire plus en raison de la paperasse à remplir, de la lourdeur la tâche, du dénigrement de la profession.

Écoutez son entretien avec Jean-Sébastien Hammal à l'émission Que l'Estrie se lève.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Match historique de la LPHF le 20 avril
Dr Marc-André Amyot: «Ça avance pas du tout»
Un taux d'imposition qui grimpe de 16% au Québec

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à