Aller au contenu
Acte de vandalisme à l’école de Carillon

Qui paiera la facture qui s’annonce salée?

Qui paiera la facture qui s’annonce salée?
On a mis trois jours pour nettoyer l'école primaire de Carillon de Sherbrooke, qui a été le théâtre d'un acte de vandalisme. / Cogeco Média

La facture à la suite du dégât commis à l’école primaire de Carillon s’annonce salée.

On a mis trois jours à nettoyer l’établissement scolaire de fond en comble avec l’aide d’une firme privée. 

Les autorités n’ont pas encore déterminé qui paiera pour les coûts provoqués par cet acte de vandalisme perpétré dans la nuit de dimanche à lundi.

«C'est un dégât majeur et c'est pour ça qu'on ne parle pas exactement de la nature du dégât, explique Sylvain Racette, directeur général du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke. On l'a fait aux parents parce qu'on veut qu'ils le sachent, mais on ne veut pas en parler ouvertement. On ne veut pas donner des idées.»

«Toute notre énergie est allée à faire le ménage, à nettoyer tout ça. On va parler avec nos collègues du ministère, avec nos assureurs. On va faire le tour après ça. Mais là, pour l'instant, notre énergie était vraiment de s'assurer qu'on puisse ouvrir l'école.»

Rattraper le temps perdu

En plus, le personnel enseignant de l'école doit adapter les plans de cours pour rattraper le temps perdu lors de ces congés forcés.

«Tout le monde a été fantastique. On a eu beaucoup de collaboration de tous les parents. Les enseignants ont envoyé souvent des plans de travail pour aider les élèves à la maison», enchaîne M. Racette.

«Il y a un plan de rattrapage à la suite des moyens de pression de l'automne et de l'hiver. Donc, on va peut-être moduler un peu nos interventions ou regarder comment on va appliquer le plan de rattrapage pour pouvoir tenir compte de ces trois journées-là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

La convergence des congrès de la CAQ, QS et du PLQ
Un commerçant demande à la Ville de revoir ses plans
10 millions $ pour soutenir la recherche à l'Université de Sherbrooke

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00