Aller au contenu
Selon une étude de l'UdeS

Des pesticides semble affecter l'ADN des cellules humaines

Des pesticides semble affecter l'ADN des cellules humaines
Les pesticides peuvent affecter l'ADN des cellules humaines, selon une étude. / Getty Images

L'équipe du professeur Luc Gaudreault de l'Université de Sherbrooke a mené une étude révélant que même en respectant les doses maximales recommandées par les manufacturiers, les pesticides peuvent être nocifs pour la santé et causer des cancers.

L'étude a utilisé cinq pesticides couramment employés au Canada et a montré leur potentiel cancérigène, même à faibles doses.

Le professeur Gaudreault souligne l'importance de se questionner sur l'origine et la culture des aliments, et évoque les risques associés à l'agriculture intensive.

Écoutez l'entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Est-ce le fin pour Nadal?
Les cellulaires en classe, on en parle encore?
La SÉPAQ examinera les particules fines des feux de camp

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi Actualité
En direct
En ondes jusqu’à 13:00