Aller au contenu
Vols de véhicules

Les réclamations d’assurances explosent

Les réclamations d’assurances explosent
Les vols de voiture sont en forte hausse. / Archives Getty Images

Selon le Bureau d'assurance du Canada (BAC), les réclamations pour des vols de véhicules ont littéralement explosé dans les dernières années au pays.

Pour les vols de véhicules au Canada, les réclamations d'assurance atteignant 1,5 milliard $ en 2023, soit une augmentation de 100% en six ans. 

Au Québec, les réclamations pour vol auto sont passées de 110 millions $ à près de 350 millions $. 

Cette situation entraîne une augmentation des primes d'assurance pour tous, même sans réclamation, avoue Pierre Babinsky, directeur des communications au BAC.

«Les véhicules neufs de luxe et les VUS ont la cote dans les réseaux de voleurs de voitures», dit-il, invité à commenter lors de Midi Actualité sur les ondes du 107,7 Estrie jeudi. 

«L'assureur doit ajuster ses primes de manière à pouvoir couvrir les réclamations qu'il s'attend à payer pour la prochaine année.» 

Le Bureau d’assurance du Canada préconise une mise à jour des normes de sécurité antivol par Transport Canada et des mesures préventives par les citoyens et les assureurs.

Des outils antivol

M. Babinsky mentionne que des outils antivol sont disponibles pour faire échec aux voleurs. 

«Si on se tient à jour, les voleurs auront du rattrapage à faire», signale-t-il.

«Tout le monde doit faire sa part. Les manufacturiers, les assureurs, les autorités, aussi les citoyens, avec quelques précautions supplémentaires pour rendre le véhicule moins attrayant et moins accessible aux voleurs.»

Écoutez l’entrevue accordée à Martin Pelletier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Martin Pelletier

Un commerçant demande à la Ville de revoir ses plans
Rassemblement à Bromont : «Ça amène beaucoup d'espoir dans les rangs libéraux»
10 millions $ pour soutenir la recherche à l'Université de Sherbrooke

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00