Aller au contenu
Petite enfance

Les négociations avec Québec avancent lentement

Les négociations avec Québec avancent lentement
Jean-Sébastien Hammal / Cogeco Média

De grands enjeux frappent de plein fouet le secteur de la petite enfance au Québec, notamment la pénurie de places en service de garde et la nécessité de valoriser la profession pour attirer et retenir les intervenants. 

Selon Valérie Grenon, présidente de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ) affiliée à la CSQ, les négociations avec le gouvernement avancent lentement et qu'un mandat de grève progressive a été voté à 86%. 

Mme Grenon souligne l'importance de l'investissement dans la petite enfance et appelle à des solutions à long terme pour améliorer la situation.

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marc Bryson

Une maison de répit de 2,5 M$ devrait voir le jour en 2025
C’est fois, c’est la bonne pour le centre-ville de Sherbrooke
14 juin: vers une Journée nationale des pistes cyclables!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00