Aller au contenu
Centre de réadaptation de Val-du-Lac

Le Protecteur du citoyen montre du doigt le CIUSSS de l'Estrie

Le Protecteur du citoyen montre du doigt le CIUSSS de l'Estrie
Une unité temporaire du centre Val-du-Lac étit non conforme, selon le Protecteur du citoyen, Me Marc-André Dowd. / Archives Cogeco Média

Une unité temporaire installée au centre Val-du-Lac ne répondait pas aux besoins de jeunes avec des troubles du spectre de l'autisme et des troubles graves de comportement. 

Le Protecteur du citoyen, Me Marc-André Dowd, critique le CIUSSS de l'Estrie - CHUS pour cet aménagement inadéquat. L'unité manquait d'espace. 

«On parle de quatre jeunes qui présentent un trouble du spectre de l'autisme, des troubles graves de comportement qui sont hébergés dans une unité qui n'était pas conçue pour de l'hébergement à long terme», explique-t-il.

«C'est un court séjour 24, 48 heures pour qu'un jeune en crise reprenne ses esprits, se calme. Donc c'est un milieu physique qui est plus restreint, à l'architecture, plus exigüe, avec des meubles qui sont vissés au sol. Donc il n'y avait pas d'espace de vie, pas de poste, pas de salon.»

Non formés

De plus, dit M. Dowd, les intervenants étaient souvent non formés, notamment en gestion de médication et en maîtrise du français. 

Des employés ont même été surpris en train de dormir pendant leur quart de travail. 

Sa première recommandation est de cesser d'orienter de nouveaux jeunes vers cette unité et de trouver un hébergement plus adéquat. 

Marc-André Dowd souligne également le défi de la pénurie de main-d'œuvre dans le réseau de la santé au Québec.

Écoutez l’entrevue accordée à Jean-Sébastien Hammal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Participer au vidéoclip d'une nouvelle chanson
Une future piste cyclable qui soulève des questions
Des réponses insatisfaisantes, selon les producteurs forestiers

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00