Aller au contenu
Sherbrooke

L'hébergement temporaire permis en 2023 à certaines conditions

L'hébergement temporaire permis en 2023 à certaines conditions
L'hébergement de courte durée sera permis à compter de 2023 / Corporation de l'industrie touristique du Québec
0:00
11:22

Les propriétaires d'une résidence principale de Sherbrooke pourront louer leur habitation pour un maximum de 31 jours, en mars 2023. Une décision qui s'arrime à la Loi sur l’hébergement touristique du gouvernement mais qui suretourscite des craintes de certains conseillers sur les nuisances possibles.  

La présidente de la Commission de l'aménagement du territoire et conseillère Geneviève La Roche prévient que ça se fera à des conditions strictes et exclusivement pour une résidence principale. 

Selon elle, Sherbrooke n'est pas dans une situation où il y a une «explosion» des locations de courte durée, comme c'est le cas dans certaines municipalités des Laurentides. Il y aurait 200 enregistrements sur Airbnb à Sherbrooke, rien qui n'affecterait l'offre dans le locatif.    

Elle rappelle que la Ville pourra annuler un enregistrement pour toute infraction aux règlements municipaux.  

Des inspections et enquêtes par Revenu Québec peuvent aussi être enclenchées pour exploitation illégale d’un établissement d’hébergement touristique.

Rétroaction sur le projet? 

Au préalable, les propriétaires devront obtenir un avis de conformité à la réglementation municipale avant de soumettre une demande d’enregistrement auprès de la Corporation de l’industrie touristique du Québec.  Ensuite, ils devront afficher clairement leur enregistrement. 

Le conseiller indépendant Marc Denault a proposé une rétroaction un an après l'entrée en vigueur du règlement, pour voir si le nombre de signalements pour nuisances a augmenté et si le cadre est respecté.

Il questionne aussi la fréquence des inspections faite par le ministère du Tourisme ou Revenu Québec pour faire respecter la loi. 

L'indépendante Hélène Dauphinais croit de son côté que Québec vient piétiner les compétences municipales en proposant un tel règlement.  

 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jean-François Desaulniers

Pas encore de problématique en hébergement illégal à Sherbrooke
Une simulation de sauvetage en hauteur dans le parc du Mont-Bellevue
Retour sur le conseil du 17 octobre et démolition du Charlie
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les dessous de l'immobilier en Estrie
En direct
En ondes jusqu’à 12:01