Aller au contenu
Logement à Sherbrooke

L'Association des locataires demande de plafonner les hausses à 3%

L'Association des locataires demande de plafonner les hausses à 3%
Des locataires appréhendent les augmentations de loyer en 2023 / Jean-Francois Desaulniers Cogeco Nouvelles
0:00
10:12

Alors que le taux d'inoccupation est au plus bas à Sherbrooke et que les finances des ménages sont de plus en plus précaires, l'Association des locataires de Sherbrooke implore le Tribunal administratif du logement de maintenir à 3% la hausse des logements en 2023.   

Il faut savoir que les propriétaires doivent faire parvenir l’avis d’augmentation de loyer à leurs locataires entre trois et six mois avant la fin du bail de 12 mois, c'est-à-dire entre le 1er janvier et le 1er mars pour un bail qui commencera le 1er juillet.  

Le ministre des Finances, Eric Girard a déjà annoncé que le gouvernement va plafonner l’indexation de certains tarifs à 3 % mais Mario Mercier remarque que les locataires fragilisés sont les grands oubliés jusqu'ici. 

Elle couvrira le permis de conduire, les droits d'immatriculation et la contribution aux CHSLD pour les chambres privées. 

Mais du côté du Tribunal du logement, ce n'est pas tout à fait clair et l'association demande à ce que ce soit limité à 3%, même si la logique inflationniste montre une possibilité d'augmenter de 7 à 8%.

Selon Mario Mercier, si cette option devait se concrétiser, des locataires devraient choisir entre les médicaments et la nourriture.   

D'ailleurs, pour parer à cette éventualité, l'Association annonce qu'elle tiendra une clinique sur les augmentations de loyers, le 28 janvier à Sercovie, de 9h à 15h. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

Un commerçant demande à la Ville de revoir ses plans
La convergence des congrès de la CAQ, QS et du PLQ
Rassemblement à Bromont : «Ça amène beaucoup d'espoir dans les rangs libéraux»
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00