Aller au contenu
Faux appel à la bombe

Le suspect du Triolet encore arrêté

Le suspect du Triolet encore arrêté
Il aurait brisé une condition de remise en liberté le 30 janvier. / Cogeco Nouvelles

L'homme de 26 ans accusé de méfait public à la suite d'un faux appel à la bombe le 27 janvier au Triolet de Sherbrooke a de nouveau été arrêté mercredi.

Il aurait brisé une condition de remise en liberté le 30 janvier. 

L'enquête du Service de police de Sherbrooke (SPS) a prouvé que dès sa libération du quartier général, l’homme s’est immédiatement rendu au Cégep de Sherbrooke pour faire usage d’un ordinateur, ce qui lui était interdit. 

Tôt mercredi matin, l'étudiant en Techniques policières du Cégep de Sherbrooke a été arrêté à Québec.  

Le suspect reviendra en cour pour le dossier du Triolet le 11 avril prochain.

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30