Aller au contenu
Agression sur des mineures chez les scouts

Raphael Bélisle nie en bloc les allégations d'attouchements

Raphael Bélisle nie en bloc les allégations d'attouchements
Service de police de Sherbrooke / Service de police de Sherbrooke

L’ex-animateur scout Raphaël Bélisle a nié vigoureusement avoir commis des gestes d’attouchements sur trois victimes mineures, à l’été 2022 au deuxième jour de son procès

Les plaignantes ont toutes témoigné derrière un paravent mercredi. 

Les trois jeunes femmes allèguent que l'accusé se serait introduit dans leur lit ou sac de couchage dans le dortoir ou le toit du chalet en question, qu'il se couche en cuillère et les touchent, entre juillet et septembre 2022.

Ce matin, Bélisle a mieux expliqué au tribunal son profil: il été enseignant remplaçant, animateur scout, a travaillé pour Scout sans frontière et il faisait du tutorat. 

Il a été rappelé à l'ordre à quelques reprises par l'avocate maitre Kim Dingman, pour qu'il reste concentré sur les faits allégués. 

L’une des jeunes filles avait indiqué avoir été touchée par l’accusé, quand un petit groupe de personnes devait dormir sur le toit et qu'il l'aurait enlacé, l'empêchant même de quitter et l'embrassant même sur le front, ce que nie l'accusé. 

Une deuxième victime disait mercredi avoir dormi «au moins cinq fois» chez l'accusé: il a répliqué aujourd'hui que deux jeunes filles auraient effectivement passé la nuit dans son lit à l’été 2022 mais qu'il ne se serait rien passé de préjudiciable. 

Il a répété que jamais, dans la chronologie des événements, il n'aurait incité de jeunes filles à s’asseoir sur lui. 

Quant aux allégations d'une plaignante, comme quoi il se promenait allègrement en ércetion dans une chambre d'hôtel, il nie que ce soit arrivé. 

On lui reproche aussi qu'il ait tenu une discussion salée sur la masturbation et d'avoir regardé des scènes de films très explicites sexuellement avec des jeunes mineurs, lors d'un voyage avec de jeunes scouts en Floride.    

Plusieurs questions du contre-interrogatoire ont aussi porté sur les échanges de textos entre les différentes plaignantes.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30