Aller au contenu
Fraude

Un «faux conseiller bancaire» sévit dans la région

Un «faux conseiller bancaire» sévit dans la région
Des fraudeurs sévissent dans la région, avertissent les policiers. / Getty Images

Depuis plusieurs mois, des appels téléphoniques suspects sont faits dans la région estrienne.

Ce type de fraude est «plutôt inquiétant», selon le Service de police de Sherbrooke, la Régie de police de Memphrémagog et la Sûreté du Québec qui s’unissent pour avertir la population.

Le modus operandi se répète, explique Martin Carrier, porte-parole de la police de Sherbrooke.

«Un individu prétendant être employé d’une banque ou d’une caisse populaire contacte d’abord les victimes par téléphone en mentionnant que leurs cartes de guichet et de crédit ont été fraudées», dit-il.

«Le faux conseiller bancaire demande ensuite de remettre les cartes et les NIP à un livreur qui, par hasard, est déjà dans le secteur ou directement sur place devant leur résidence. Les suspects demandent aussi à l’occasion de placer les cartes dans la boîte aux lettres.»

Dans les dossiers qui font l'objet d'une enquête, les victimes avaient plus de 65 ans, ajoute M. Carrier.

«Dans ce type de fraude, les suspects sont souvent très insistants et extrêmement manipulateurs», mentionne M. Carrier. 

«Dans le doute, on doit raccrocher lorsqu’on reçoit un appel de cette nature et on doit contacter son service de police ou encore le 9-1-1.»

50 000 $ de pertes

Depuis le début de l’année, le Service de police de Sherbrooke et la Régie de police ont recensé 30 plaintes, qui ont totalisé environ 50 000$ de pertes pour les victimes.

En 2023, les corps de police avaient reçu 71 plaintes de fraude, pour un total d’environ 100 000$ de pertes.

0:00
4:57
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Jean-Sébastien Hammal

Grève des chauffeurs d'autobus: L'argent est là, qu'attendons-nous ?
«Est-ce vraiment ma vie? Je vis de ma passion!» - King Melrose
«Triple Low-Five»: Michel Therrien gérerait la situation différemment
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01