Aller au contenu
Suicide d’un détenu

Un manque de communication entre le SPS et la prison Talbot

Un manque de communication entre le SPS et la prison Talbot
Le détenu a été trrouvé sans vie dans sa cellule. / Getty Images

Un manque de communication entre des agents du Service de police de Sherbrooke et de la prison de Sherbrooke pourrait être la cause du suicide d’un détenu, laissé sans surveillance et dont les problèmes psychologiques étaient documentés, selon le rapport du coroner Richard Drapeau. 

En aout 2022, l'homme de 30 ans a mis fin à ses jours, mais sa consommation d'alcool et d'amphétamine, ses troubles psychotiques et anxieux étaient aussi connus.

Lorsqu'intercepté par les policiers la veille près de l'échangeur Darche, alors qu'il conduisait dangereusement, il semblait en psychose et a été transporté au CHUS. 

Le 27 août 2022, il quitte l'établissement et est transporté au SPS en vue d'une comparution, mais avec une note claire au dossier d'un psychiatre demandant qu'il soit surveillé en cellule. 

Le lendemain il était retrouvé pendu dans sa cellule, note le coroner. 

L’agent correctionnel responsable d’évaluer les risques suicidaires à la prison n’aurait donc pas consulté toutes les informations pertinentes lors de son évaluation, ajoute-t-il. 

Méthodes de communication

Le coroner Drapeau recommande donc à ce que l'établissement de détention de Sherbrooke revoit ses méthodes de communication lorsqu'un médecin recommande la surveillance constante d'une personne amenée par des agents du Service de police à l'établissement de détention. 

Il demande aussi une meilleure formation pour la détection du risque suicidaire. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30