Aller au contenu
Trois motoneigistes décédés en Gaspésie

Un choc pour la communauté hors-piste

Un choc pour la communauté hors-piste
L'accident de motoneige est survenu mardi en fin de journée en Haute-Gaspésie. Les victimes sont Nicolas Vanasse, Joël Crëte et Bryan Forgues Morissette. / Archives Getty Images
0:00
6:19

La mort accidentelle des trois motoneigistes estriens en Gaspésie a causé un choc dans la région estrienne et dans la communauté du hors-piste ailleurs au Québec.

Les trois victimes de l’accident survenu mardi en fin de journée sont des pères de jeunes enfants, a pu apprendre le 107,7 Estrie.

Il s'agit de Joël Crête, 35 ans, Nicolas Vanasse, 30 ans, tous deux de Caoticook, ainsi que de Bryan Forgues Morissette, 33 ans de Saint-Denis-de-Brompton, près de Sherbrooke, a annoncé le bureau du coroner mercredi midi.

Rappelons que les trois hommes sont décédés lors d’une avalanche déclenchée dans le secteur du mont Médaille dans les Chic-Chocs, près de Sainte-Anne-des-Monts.

La Sûreté du Québec indiquait mercredi avant-midi que l’enquête se poursuivait afin d'éclaicir les circonstances de l'accident. 

Les messages de sympathie se multipliaient sur les réseaux sociaux des victimes. 

Une avalanche estimée à 2,5

Selon Avalanche Québec, l'accident est survenu «dans une vallée d'écoulement sur les plateaux de la vallée de La Martre» mardi en fin de journée.

«Un groupe de quatre motoneigistes hors-piste ont déclenché accidentellement une avalanche de taille estimée à 2,5 sur une échelle de 5. Trois personnes ont été ensevelies complètement par le dépôt d'avalanche. Malheureusement, trois décès ont été constatés», mentionne l'organisme.
«Notre équipe terrain se rend sur les lieux de l'accident aujourd'hui pour recueillir de l'information sur les conditions avalancheuses.»

En fin de semaine,  Avalanche Québec indiquait qu'une accumulation d'environ 35 centimètres recouvrait les montagnes durant la tempête.

«Cela veut dire que les versants sous le vent seront très chargés et il faudra rester attentif aux signes d'instabilités, car les plaques à vent seront présentes et très variables, et ce, à toutes les bandes d'altitudes. Il ne serait donc même pas surprenant d'observer de l'activité avalancheuse déclenchée de manière naturelle», soulignait-on sur Facebook.

Une avalanche de taille 1 est souvent sans danger, mais celle de 2,5 peut causer la mort d'une personne.

L'équipe d'Avalanche Québec se dit profondément «attristée de partager qu'un accident d'avalanche mortel a eu lieu en Haute-Gaspésie», ajoute-t-on.

Sur Facebook, plusieurs amateurs de randonnée hors piste témoignaient de leurs peines devant le drame. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

«De l'argent pour les batteries, mais pas pour l'agriculture québécoise»
Pénurie d’hygiénistes dentaires au Québec: 900 hygiénistes dentaires recherchées
Centre sportif Mégantic: Frontenac décide de ne pas signer l'entente
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01