Aller au contenu
Une alternative en santé mentale

Une équipe prête à intervenir en 24 à 48 h mise sur pied

Une équipe prête à intervenir en 24 à 48 h mise sur pied
L'équipe ABC a vu le jour au début d'avril. / Archives Cogeco Média

Une équipe d’accompagnement bref en communauté (ABC) capable d’intervenir dans un maximum de 24 à 48 heures auprès des personnes qui traversent un trouble ponctuel et aigu de santé mentale vient d’être déployée. 

En place depuis le 1er avril dernier, le recours à ces intervenants visent à diminuer le recours à l’urgence et à l’hospitalisation des cas.

L’équipe ABC se déplace dans le milieu de vie de la personne, du lundi au vendredi en journée, pour une durée maximale de six semaines. Ses interventions permettent d’assurer un filet de sécurité et la résorption de la crise, annonce le CIUSSS de l’Estrie-CHUS. 

«Par sa proximité, l’équipe ABC a la chance de développer un lien de confiance dans un moment d’instabilité. Elle peut alors proposer le soutien nécessaire et mettre en place un plan de protection avec la personne et ses proches pour proposer une alternative à l'hospitalisation», mentionne Igor Melnic, assistant au supérieur immédiat.

«Grâce à ce premier contact, l’usagère ou l’usager est plus enclin à ce que l’équipe soit présente et impliquée. Une formule positive pour ces personnes qui vivent des situations de crise! »

Sept intervenants

L’équipe ABC est composée de sept intervenants spécialisés en santé mentale, comme des infirmières, des psychoéducateurs, des éducateurs, des ergothérapeutes et des travailleuses sociales.

Dans un premier temps, l’équipe intervient de jour à l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke, en repérant les personnes susceptibles de bénéficier du service. Les partenaires, comme le Service de police de Sherbrooke et les organismes communautaires, peuvent recommander des individus vivant une crise en santé mentale et ayant besoin d’un soutien de brève intensité.

Il est souhaité que l’équipe ABC s’agrandisse, mentionne Annie Masson, directrice adjointe des services intrahospitaliers et des services de proximité à la Direction des programmes santé mentale et dépendance.

«L’implantation de cette équipe se fera progressivement selon la disponibilité des ressources. Au final, elle sera composée de sept intervenants et intervenantes. Ainsi, nous pourrons agir en complémentarité avec l’urgence, les équipes de première ligne, les organismes communautaires et les partenaires de la communauté», dit-elle. 

«Les interventions personnalisées et la présence rassurante du personnel permettront d’établir un plan d’accompagnement concret dans le milieu de vie de la personne et de soutenir ses proches.»

La mise en place de cette équipe est possible grâce à l’apport financier du ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Par l’adoption de cette approche, qui découle des mesures phares proposées dans le cadre du Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026, nous voulons rapprocher les services de chaque personne qui vit des problèmes aigus de santé mentale, en lui offrant des alternatives à l’hospitalisation traditionnelle afin de favoriser son maintien ou son retour rapide dans son milieu de vie», commente Lionel Carmant, ministre responsable des Services sociaux.

«Ainsi, l’objectif est de prévenir le recours à l’urgence ou à l’hospitalisation ou de faire en sorte que leur durée soit la plus courte possible. Tout ceci passe par un profond changement de culture en matière de dispensation de soins et services. Une telle approche novatrice permet de mieux soutenir les personnes en situation de crise et de favoriser leur rétablissement tout en assurant leur sécurité, et je félicite les équipes qui ont opté pour sa mise en place.»

Écoutez l'entrevue accordée par Mme Masson à Martin Pelletier.

0:00
4:44
Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!Abonnez-vous à l’infolettre du 107.7 Estrie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Martin Pelletier

Moulin à laine d'Ulverton: la réalité augmentée «Avant de perdre le fil»
«C'est pas facile de créer un projet en collaboration avec les gouvernements...»
Double standard entre les secteurs agricole et municipal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Midi actualité
En direct
En ondes jusqu’à 15:01